AccueilActualitésEni et Snam lancent un partenariat sur les gazoducs entre l'Algérie et...

Eni et Snam lancent un partenariat sur les gazoducs entre l’Algérie et l’Italie

Eni et Snam, la principale entreprise italienne de transport de gaz nature, ont conclu un accord pour la vente par Eni à Snam d’une participation de 49,9% (détenue directement et indirectement) dans certaines sociétés exploitant deux groupes de gazoducs internationaux reliant l’Algérie à l’Italie. En particulier, le périmètre de la transaction comprend les gazoducs terrestres allant des frontières algérienne et tunisienne à la côte tunisienne (TTPC), et les gazoducs offshore reliant la côte tunisienne à l’Italie (TMPC).

- Publicité-

Conformément à l’accord, Eni apportera la totalité de ses participations dans les deux gazoducs à une société italienne nouvellement constituée (NewCo) dans laquelle Eni continuera à détenir une participation de 50,1 %, tandis que les 49,9 % restants seront vendus à Snam pour un prix d’achat égal à 385 millions d’euros. Snam financera le paiement du prix d’achat avec ses propres ressources financières.

La transaction créera des synergies entre les domaines d’expertise respectifs des parties dans le transport de gaz sur une route stratégique pour la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel en Italie, permettant des initiatives de développement potentiel dans la chaîne de valeur de l’hydrogène en provenance d’Afrique du Nord.

Claudio Descalzi, PDG d’Eni, a déclaré :  » Cette transaction nous permet de libérer de nouvelles ressources à utiliser sur notre chemin de transition énergétique, tout en conservant la gestion d’une infrastructure stratégique avec Snam pour assurer la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel du pays. Le gaz jouera un rôle clé dans la transition des systèmes énergétiques vers des modèles à zéro émission, et il est important de maintenir la disponibilité et la diversification des voies d’approvisionnement de cette ressource. »

Marco Alverà, PDG de Snam, a déclaré : « Cette opération consolide le rôle central de Snam dans la sécurité d’approvisionnement de l’Italie ainsi que dans le transport d’énergie depuis la région méditerranéenne. Grâce à cette transaction, Snam jette un pont entre ses infrastructures et l’Afrique du Nord, qui représente une zone clé pour l’approvisionnement en gaz de l’Italie et une zone d’avenir pour le développement de l’hydrogène. À l’avenir, l’Afrique du Nord pourrait également devenir une plaque tournante pour la production d’énergie solaire et d’hydrogène vert. »

La transaction s’inscrit dans la stratégie plus large d’Eni visant à optimiser son portefeuille et à accélérer la croissance dans les secteurs liés à la transition énergétique. Snam bénéficiera de sa position sur une route stratégique pour la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel de l’Italie et de l’opportunité de soutenir les développements potentiels dans la chaîne de valeur de l’hydrogène également grâce aux ressources naturelles de l’Afrique du Nord.

L’accord prévoit également un mécanisme d’earn-in et d’earn-out qui sera calculé sur la base des revenus qui seront générés par les sociétés cibles. Les sociétés cibles ont généré un revenu net (100% de la participation d’Eni) d’environ 90 millions d’euros en 2020.

Eni et Snam exerceront un contrôle conjoint sur la NewCo, sur la base de principes de gouvernance égaux et les deux sociétés consolideront donc la NewCo par la méthode de la mise en équivalence.

Sous réserve de la réalisation (ou, le cas échéant, de la renonciation) des conditions suspensives prévues au contrat, la transaction devrait être réalisée au troisième trimestre 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles