AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelEuromed Droits et le ministère de la famille lancent un projet de...

Euromed Droits et le ministère de la famille lancent un projet de lutte contre les violences économiques à l’égard des femmes

Le réseau euroméditerranéen des droits (Euromed droits) en partenariat avec le ministère de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées ont lancé vendredi un projet de lutte contre les violences économiques à l’égard des femmes à travers le dialogue et le renforcement des capacités, a annoncé la directrice des relations avec la société civile dans ce réseau Lilia Rebai.

Dans l’allocution qu’elle a prononcée au cours d’une conférence nationale organisée vendredi, Rebai a indiqué que ce projet qui a bénéficié d’un financement sous forme de don d’une valeur de 1 million d’euros (3,2 MD) de la part de la Suisse et du Suède a pour objectif d’établir un dialogue sur la lutte contre cette forme de violence à l’égard des femmes et de les sensibiliser quant à la défense de leur droits.

« Ce projet sera réalisé sur une période de 3 ans (jusqu’à 2025) en collaboration avec 4 partenaires locaux à savoir: l’association 17 décembre à sidi Bouzid, la filière du FTDS à Kairouan, l’association femmes citoyenneté et développement à Jendouba, l’association Karama à Tozeur et cible 1800 femmes rurales sur les divers aspects de l’autonomisation des femmes, a-t-elle précisé.

De son côté, la ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées Amel Belhaj moussa a souligné que son département a entamé l’exécution du programme de partenariat avec le réseau Euromed Droits à travers le renforcement des capacités des divers intervenants pour la lutte contre la violence et la prise en charge des femmes victimes de violence, relevant que le ministère de la famille a consacré une ligne de financement au titre du programme Rayedet prioritaires aux femmes victimes de violence pour leur permettre de s’intégrer dans le circuit économique.

« Le lancement de ce projet à travers le dialogue et le renforcement des capacité s’inscrit au cœur de la stratégie de lutte contre la violence à l’égard des femmes » a affirmé la ministre, relevant la nécessité de garantir les services d’hébergement aux femmes pour éviter les éventuelles difficultés.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -