AccueilMondeFrance-Législatives: La gauche en tête sommée de surmonter vite ses divergences

France-Législatives: La gauche en tête sommée de surmonter vite ses divergences

Le Nouveau Front populaire, devenu dimanche soir à la surprise générale première force à l’Assemblée nationale, va devoir rapidement tenter de démontrer qu’il est capable de surmonter ses profondes divergences internes pour être capable de gouverner, alors que LFI conserve une prééminence au sein du bloc de gauche.
L’alliance formée très rapidement après le séisme de la dissolution, devrait faire entrer 177 à 192 députés au Palais Bourbon, dans un spectaculaire retournement de situation qui doit à la solidité du « front républicain » contre le RN. En 2022, sous la bannière de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), la gauche avait envoyé 151 élus à l’Assemblée.
Mais le NFP reste très loin de la majorité absolue, soit 289 sièges, et sera contraint comme les autres forces politiques à un jeu d’alliances.
Emmanuel Macron a « le devoir d’appeler le Nouveau Front populaire à gouverner », a rapidement réagi Jean-Luc Mélenchon dimanche soir.
« Nous allons gouverner », a promis de son côté la secrétaire nationale des Ecologistes, Marine Tondelier, pour qui « la justice sociale a gagné, la justice environnementale a gagné, et le peuple a gagné ».
Mais qui va pouvoir prétendre aller à Matignon ? Et quelle sera la place de Jean-Luc Mélenchon, personnalité très controversée au sein de l’union, dans le prochain dispositif ?
François Ruffin, qui a acté pendant cette campagne son divorce d’avec LFI, a appelé à gouverner « avec tendresse pour les Français », une critique à peine voilée du triple candidat à la présidentielle, partisan du « bruit et de la fureur ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -