AccueilMondeGaza : L'armée israélienne s'est retirée de l’hôpital Shifa

Gaza : L’armée israélienne s’est retirée de l’hôpital Shifa

L’armée israélienne s’est retirée du plus grand hôpital de Gaza tôt lundi après un raid de deux semaines, laissant derrière elle plusieurs corps et une vaste zone de destruction, selon des résidents palestiniens.

L’armée a décrit le raid sur l’hôpital Shifa comme l’une des opérations « les plus réussies » de la guerre qui dure depuis près de six mois. Elle affirme avoir tué un grand nombre de militants du Hamas et d’autres groupes, y compris des cadres supérieurs, et avoir saisi des armes et des renseignements précieux. Elle a confirmé que les forces s’étaient retirées lundi.

Elle a toutefois souligné que l’opération de ratissage avait été menée « en évitant de blesser les civils, les patients et les équipes médicales ».

L’agence des Nations unies pour la santé a déclaré que plusieurs patients étaient morts et que des dizaines d’autres avaient été mis en danger lors de ce raid, qui a encore aggravé la destruction d’un hôpital qui avait déjà largement cessé de fonctionner.

Des vidéos circulant sur Internet montrent des bâtiments lourdement endommagés et carbonisés, des monticules de terre qui ont été remués par des bulldozers et des patients sur des brancards dans des couloirs sombres.

L’armée est accusée de mettre imprudemment en danger les civils et de décimer un secteur de la santé déjà submergé par les blessés de guerre. Les Palestiniens affirment que les troupes israéliennes ont évacué de force les maisons situées à proximité de l’hôpital Shifa, dans le centre-ville de Gaza, et ont forcé des centaines de personnes à quitter les lieux.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -