Gouvernement: Accord sur tous les points, annonce Jemli

Gouvernement: Accord sur tous les points, annonce Jemli

par -

Probablement, la composition du prochain gouvernement sera annoncée la semaine prochaine. La réunion avec la coalition quadripartite (Ennahdha, le Courant démocrate, Echaab et Tahya Tounès) a permis de progresser dans les concertations et de se mettre d’accord sur tous les points, a déclaré samedi en fin d’après-midi le chef du gouvernement désigné Habib Jemli.

Dans une déclaration de presse à l’issue d’une réunion de près de trois heures, Jemli a précisé que les quatre partis consulteront dimanche leurs structures avant de proposer des noms lundi prochain lors d’une nouvelle réunion consacrée aux candidatures pour les postes ministériels.
Le chef du gouvernement désigné dit avoir demandé aux partis concernés de proposer trois noms dont une femme pour chaque portefeuille ministériel.

Sur un autre plan, Habib Jemli a ajouté que près de la moitié des membres du prochain cabinet seront des indépendants, mettant en avant son droit de veto contre un candidat.

Il a ajouté que la nomination à la tête des départements à caractère économique, financier ou technique relève, strictement, de ses compétences. Il a indiqué avoir passé en revue des noms concernés par ces postes avec les représentants des partis participant à la réunion à l’instar de Rached Ghannouchi, Mohamed Abbou, Zouhair Maghzaoui et Youssef Chahed.

Le chef du gouvernement a affirmé que sera un cabinet solide et bénéficiant d’un large soutien politique. Il a ajouté qu’il informera le président de la République de la composition du gouvernement ainsi que des propositions relatives aux postes des ministres des Affaires étrangères et de la Défense qui sont, selon la Constitution, nommés par le chef de l’Etat.

Au sujet de la déclaration de politique générale, Jemli a assuré que ce document comportera des points de rapprochements entre les partis politiques.
Dimanche Habib Jemli rencontrera des représentants d’autres partis et de groupes parlementaires.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire