AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelGrande affluence au point de vente ''Du producteur au consommateur'' à Tunis

Grande affluence au point de vente  »Du producteur au consommateur » à Tunis

Le point de vente « du producteur au consommateur » inauguré, dimanche, à l’Avenue Habib Bourguiba, à Tunis, a enregistré un flux massif de citoyens cherchant à s’apprivisionner en produits agricoles à prix abordables.
Des légumes, des fruits, des viandes rouges et blanches, des poissons et des fromages sont exposés à la vente dans ce point de vente et proposés à des prix similaires à ceux appliqués sur le marché de gros de Bir El Kassa et ce dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de l’évacuation agricole et la Journée nationale de l’agriculture, selon les organisateurs de cette initiative.
Le point de vente, organisé par l’Office des Terres Domaniales(OTD) et 6 groupements interprofessionnels se poursuivra jusqu’au le 18 mai, affichant des prix défiant toute concurrence a fait observer le coordinateur de ce point de vente, Marouane El Chihi.
Ainsi, le piment est proposé à 1d600 le kiologramme(Kg), les tomates à 1d800 /Kg, les pommes de terre à 1d/kg.
Pour les fruits, il a été convenu de vendre les abricots à 2 dinars/kg, les pêches à 1,8 d/kg, la nèfle à 1d200 le kg. Quant aux poissons, ils sont vendus à 17 d/kg de Dourad contre 18 d/kg le loup et 16 dinars/kg pour le corb.
S’agissant des viandes rouges, il a été convenu de vendre le veau à 35 d/kg contre 48 d dans les grandes surfaces et les marchés, l’agneau à 37d/Kg contre une moyenne variant entre 49 et 52 d/kg dans les circuits de distribution.
Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdelmonem Belati a appelé, lors d’une visite effectuée à ce point de vente, les exposants à préserver les mêmes prix de vente des produits, tout en mettant l’accent sur la nécessité d’approvisionner ce point de vente en quantités suffisantes. Il a, même, recommandé de faire baisser les prix de certain produits.
Belati a évoqué, à cette occasion, le rôle de l’Etat dans le soutien de l’agriculteur tunisien dans sa lutte contre les les difficultés, rappelant que des mesures sont souvent prises en faveur du secteur agricole et des agriculteurs dont la signature, récemment, d’une convention avec la banque tunisienne de solidarité « BTS Bank » en vue d’offrir des prêts aux éleveurs pour le développement du cheptel.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -