Inauguration de l’ambassade de Tunisie à Nairobi

Inauguration de l’ambassade de Tunisie à Nairobi

par -

L’ambassade de Tunisie à Nairobi (capitale du Kenya) a été inaugurée au cours d’une cérémonie organisée mardi sous la présidence du ministre des Affaires étrangères Khémaies Jhinaoui et le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du Kenya Ababu Namwamba.
L’inauguration de l’ambassade intervient dans le cadre de la visite de travail du ministre des Affaires étrangères au Kenya.
Cité dans un communiqué publié mercredi par le ministère des Affaires étrangères, le secrétaire d’Etat kenyan a salué la décision de la Tunisie d’ouvrir une ambassade à Nairobi “de nature à renforcer les relations d’amitié et les volets de coopération entre les deux pays”.
Pour sa part, Khémaies Jhinaoui a souligné la portée historique de la visite qu’il effectue au Kenya, la première du genre depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1963.
Il a mis en évidence les étapes franchies par la Tunisie sur la voie de la transition démocratique et l’intégration économique au sein des entités régionales, rappelant la décision du président défunt Béji Caid Essebsi de créer une nouvelle ambassade à Nairobi eu égard aux liens historiques unissant les deux pays et à la position géographique stratégique du Kenya dans la région de l’Afrique de l’Est.
La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de plusieurs ambassadeurs de pays frères et amis à Nairobi, de Tunisiens résidant au Kenya, de représentants d’organisations onusiennes et d’hommes d’affaires kenyans.
A l’occasion de l’inauguration de l’ambassade, Jhinaoui a rencontré des ambassadeurs de pays arabes accrédités à Nairobi. Il a, à cette occasion, appelé à la nécessité d’impulser l’action arabe commune pour trouver des solutions aux questions qui se posent sur la scène arabe.
Tout en rappelant l’adhésion de la Tunisie au Conseil de sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent à partir de janvier prochain, Jhinaoui a affirmé que la Tunisie sera la voix de l’Afrique et du monde arabe dans cet organisme onusien et ne ménagera aucun effort pour régler les conflits.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire