AccueilMondeIran : "Accident" d'un hélicoptère présidentiel, incertitude sur le sort d'Ebrahim Raïssi

Iran : « Accident » d’un hélicoptère présidentiel, incertitude sur le sort d’Ebrahim Raïssi

Un hélicoptère de la présidence de l’Iran a été impliqué dimanche 19 mai dans un « accident » dans le nord-ouest du pays, ont annoncé des médias officiels. L’incertitude demeure sur le sort du président Ebrahim Raïssi, qui serait l’un des passagers à bord.
« Certaines informations non confirmées indiquent que l’hélicoptère transportant le président Raïssi aurait eu un accident dans la province de l’Azerbaïdjan oriental », a indiqué la télévision d’État, ajoutant que des opérations étaient « en cours » pour le localiser.
Les recherches sont rendues difficiles par les « conditions météorologiques défavorables », dont le brouillard, a indiqué le ministre de l’Intérieur Ahmed Vahidi à la télévision d’État.
D’après le quotidien Shargh, proche du courant réormateur, « des équipes de secours d’urgence, comprenant des techniciens et des médecins, sont présentes sur les lieux de l’accident. Huit ambulances ont été dépêchées à Varzeghan ». Sur X, le journal précise qu »un hélicoptère d’urgence a également été dépêché, mais celui-ci n’a pas pu atterrir en raison d’un épais brouillard et a dû rebrousser chemin ».
Le ministre de l’Intérieur Ahmed Vahidi n’a pas confirmé si le président Raïssi se trouvait à bord de l’appareil, qui faisait partie d’un convoi de trois hélicoptères transportant la délégation présidentielle.
« Cela peut prendre du temps pour atteindre la zone de l’hélicoptère », a-t-il ajouté. Cette zone serait située dans la forêt de Dizmar, près de la ville de Varzaghan.
L’agence de presse officielle Irna a rapporté pour sa part qu’Ebrahim Raïssi, ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, figuraient parmi les passagers de l’appareil.
L’agence de presse semi-officielle Fars a de son côté appelé les Iraniens à prier pour leur président.
Ebrahim Raïssi était en déplacement dans la province iranienne de l’Azerbaïdjan oriental, située dans le nord-est du pays. La télévision d’État a décrit la zone de l’incident comme étant proche de Jolfa, une ville située non loin de la frontière avec l’Azerbaïdjan, à quelque 600 kilomètres au nord-ouest de la capitale iranienne, Téhéran.
Les secours sont gênés par les mauvaises conditions météorologiques dans la région. De fortes pluies ont été signalées, accompagnées d’un peu de vent.
Ebrahim Raïssi s’était rendu en Azerbaïdjan tôt dimanche pour inaugurer un barrage avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliev. Ce barrage est le troisième que les deux pays ont construit sur la rivière Aras.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -