AccueilMondeIsraël tente de contenir les retombées des mandats d’arrêt contre Netanayahou et...

Israël tente de contenir les retombées des mandats d’arrêt contre Netanayahou et Gallant

Le ministre israélien des Affaires étrangères se rend en France ce mardi pour tenter de contenir les retombées de la décision du procureur de la Cour pénale internationale de demander des mandats d’arrêt contre des dirigeants israéliens et du Hamas, une démarche soutenue par plusieurs pays européens, dont la France, son principal allié.
La France, ainsi que la Belgique et la Slovénie, ont déclaré lundi qu’elles soutenaient la démarche du procureur de la Cour pénale internationale, Karim Khan, qui a accusé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, son ministre de la défense Yoav Gallant et trois dirigeants du Hamas – Yahya Sinwar, Mohammed Deif et Ismail Haniyeh – de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité dans la bande de Gaza et en Israël.
Leur soutien met en évidence les divisions dans l’approche de l’Occident à l’égard d’Israël et aggrave l’isolement mondial du pays en raison de sa conduite dans la guerre à Gaza.
Les réunions du ministre israélien des affaires étrangères, Israël Katz, avec son homologue français et d’autres hauts fonctionnaires pourraient donner le ton sur la manière dont les pays gèrent les mandats d’arrêt et sur la question de savoir s’ils pourraient constituer une menace pour les dirigeants israéliens.
Israël bénéficie toujours du soutien de son principal allié, les États-Unis, ainsi que d’autres pays occidentaux qui se sont prononcés contre la décision. Mais si les mandats sont délivrés, ils pourraient compliquer les voyages internationaux de  Netanyahu et de  Gallant. Israël n’est pas membre de la Cour.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -