AccueilMondeItalie : Pas de président à l'issue du deuxième tour de vote

Italie : Pas de président à l’issue du deuxième tour de vote

Le deuxième tour de scrutin pour l’élection du nouveau président italien n’a pas permis de désigner un vainqueur mardi, prolongeant l’incertitude quant à l’avenir du Premier ministre Mario Draghi et de son gouvernement.

Plus de la moitié des quelque 1.000 députés, sénateurs et représentants régionaux concernés ont voté blanc pour le deuxième jour, reflet de l’absence de consensus sur un candidat entre les principaux partis.

Un troisième tour de scrutin aura lieu mercredi matin, mais aucune avancée n’est attendue avant jeudi. À partir du quatrième tour, le seuil d’élection passe de la majorité des deux tiers à la majorité absolue.

Le président de la République a un rôle surtout protocolaire en Italie, mais cette année l’enjeu est de taille : si Mario Draghi était élu, il pourrait abandonner la tête du gouvernement.

Un tel choix pourrait provoquer des élections anticipées, voire faire dérailler les réformes nécessaires à l’obtention des milliards d’euros du fonds de relance européen promis à l’Italie.

L’élection du président est toutefois notoirement difficile à prévoir, les scrutins secrets, les accords en coulisses et l’absence de liste officielle de candidats lui donnant des allures de conclave papal.

Aucune formation politique ne dispose aujourd’hui de la majorité absolue au Parlement. Mais presque tous les partis, de gauche à droite, forment une coalition d’unité nationale dirigée par  Draghi.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,996SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -