27 C
Tunisie
mercredi 30 septembre 2020
Accueil Actualités Jonathan annonce officiellement la suppression des subventions sur le carburant

Jonathan annonce officiellement la suppression des subventions sur le carburant

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, s’est exprimé jeudi publiquement sur l’éventuelle suppression de la subvention sur le carburant, affirmant que la déréglementation de ce secteur essentiel serait effectuée  en plusieurs phases et exécutée « de manière délibérée et responsable ».

Le président Jonathan rassuré  les  Nigérians qu’ «en cas de déréglementation, l’administration s’engage à investir les ressources dans les infrastructures matérielles, les filets de sécurité sociale et d’autres mécanismes pour modérer l’impact des réformes sur les segments les plus vulnérables de notre société ».

S’exprimant à l’ouverture de la retraite de deux jours à l’intention des dirigeants des secteurs public et privé sur le développement économique et la création d’emplois, le président a également déclaré que son administration est consciente qu’elle doit guider la transformation du Nigeria.
.
Par conséquent, il a déclaré que le retrait progressif des subventions sur le carburant va fournir les avantages suivants pour le Nigeria: des revenus importants pour la formation du capital social ; un levier sur les investissements du secteur privé au cours de Partenariats public-privé (PPP) pour aider à combler le fossé infrastructurel et créer des incitations pour les investissements dans les raffineries et les industries pétrochimiques.

La suppression des subventions sur le carburant, prévue à partir de janvier 2012, a suscité des réactions de colère de personnes et de groupes, en particulier des deux grandes centrales syndicales – le Nigeria Labour Congress et le Trade Union Congress – qui ont juré de s’y opposer.

Jonathan a noté que pendant la retraite, diverses mesures fiscales et autres politiques seront examinées, exhortant les hauts dirigeants politiques et chefs d’entreprise « à un dialogue ouvert et franc ».

 »Prenons sereinement les différentes options politiques et les voies alternatives qui peuvent mener vers notre but; décidons collectivement de la meilleure voie qui va rapidement nous propulser vers la réalisation de nos objectifs communs en tant que nation », a-t-il affirmé.

Le président Jonathan a énuméré certaines politiques déjà mises en œuvre par son administration, telles que l’accélération de la diversification économique à travers l’amélioration de l’environnement d’investissement, le fait de veiller à ce que la croissance économique soutenue de la nation se traduise par une création d’emplois destinée à la création de richesses et la mise en œuvre de politiques fiscales qui appuient le secteur privé.

Par ailleurs, le président a expliqué que la retraite, initialement prévue à la station hôtelière Obudu Ranch Resort  située dans l’Etat de Cross River, au sud du Nigeria, a été déplacée vers la capitale Abuja, pour assurer la sécurité des participants.

Il a précisé que son bureau a été informé, mardi dernier, après l’expédition des invitations, que la piste d’atterrissage près de Bebi Obudu, fermée par l’Agence de l’aviation civile du Nigeria  (NCAA), n’avait pas été officiellement ré-ouverte, soulignant qu’il serait illégal de déplacer ses invités à Obudu Cattle Ranch.

Il a, cependant, promis que les retraites suivantes auront lieu dans cette station hôtelière et dans d’autres stations de premier plan à travers le pays.

Jonathan, qui a dénoncé le fait que les entreprises nigérianes déplacent leurs assemblées générales dans les pays voisins, alors que le Nigeria dispose de bonnes infrastructures d’accueil, a saisi l’occasion pour appeler le  secteur privé à utiliser les stations hôtelières nigérianes pour y organiser notamment leurs assemblées générales annuelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,663FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,308SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles