AccueilActualitésKamel Eltaief dévoile ce qui n'a pas été dit dans l'enregistrement diffusé...

Kamel Eltaief dévoile ce qui n’a pas été dit dans l’enregistrement diffusé par la BBC

L’enregistrement des appels téléphoniques de  l’ex président de la République, Zine el-Abidine Ben Ali, avec des amis qui lui étaient proches, à partir de l’avion qui  l’emmenait vers l’Arabie saoudite, le 14 janvier 2011, diffusé par la BBC  ne comprend que quelques fragments de ce qui s’était dit, ce jour-là, a déclaré une « source très proche » de l’homme d’affaires Kamel Eltaief  au site « Tunisie numérique ».

- Publicité-

Elle a évoqué les «  relations très anciennes entre Eltaïef et Ben Ali… qui  se parlaient plus depuis 1992 », ajoutant que « toutes les affaires sulfureuses et scabreuses rapportées entre temps dans la presse et ailleurs ne sont que pures supputations au meilleur des cas, au pire des complots pour des agendas politiques »…

Et la même source de poursuivre : « L’ancien président n’a repris contact avec son vieil ami, celui qui osa lui dire la vérité, que le 10 janvier 2011. Les choses s’étaient déjà sérieusement gâtées pour l’homme fort de la Tunisie, avec une rue incandescente qui réclamait énergiquement la tête du « dictateur ». A la demande de Ben Ali qui avait urgemment besoin de précieux conseils pour se sortir du bourbier, les deux hommes se sont revus. L’ancien président a même fait le déplacement jusqu’au domicile de Kamel Eltaïef »…

« Les deux amis ont eu une franche conversation, ou plutôt l’homme d’affaires, fidèle à sa ligne, a tenté d’éclairer le président de la République sur ce qui pouvait encore être fait rapidement pour lui éviter et éviter au pays un cataclysme. Eltaïef lui a dit 3 choses essentiellement :

Il faut absolument divorcer avec Leila Ben Ali et livrer sa belle-femme à la justice pour qu’elle réponde de ses crimes.

Il faut ouvrir le jeu politique pour permettre un vrai pluralisme, avec des partis qui ont pignon sur rue et qui s’essayent progressivement à la démocratie.

Il faut fixer une échéance précise pour passer la main après des élections générales libres et transparentes.

 Ben Ali n’a fait aucune des annonces que lui a prodiguées Kamel Eltaïef, jusqu’à son départ vers l’Arabie saoudite d’où il n’est jamais revenu, fait remarquer la source de Tunisie numérique, qui révèle que « dans l’avion qui l’amenait vers ce qui sera in fine un exil définitif, contre la volonté de Ben Ali, ce dernier a appelé l’homme d’affaires, avec un numéro inconnu. C’est d’ailleurs l’appel que la BBC vient de relater, mais avec des morceaux qui ont été coupés ». La source a confié à Tunisie Numérique en exclusivité le contenu intégral de cette discussion…

Vu que le numéro était inconnu, le businessman a tout de suite compris que Ben Ali avait pris le large. Donc quand il s’est rendu compte que c’est bien le chef de l’Etat qui l’appelait,  il lui a rétorqué :

-Alors, c’est bien toi (…). Tu as finalement fui le pas ? Tu n’as pas écouté mes conseils (…).Tu vois où ça t’a mené… -Que veux-tu que je fasse, tu veux que je me sépare de ma femme ?, a répliqué Ben Ali…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,919SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles