AccueilMondeLa communauté internationale affiche ses divisions au G20 à Rio

La communauté internationale affiche ses divisions au G20 à Rio

Les profondes divisions internationales sur les guerres en Ukraine et à Gaza se sont affichées mercredi au premier jour d’une réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 au Brésil.
Ouvrant le rendez-vous, le ministre brésilien Mauro Vieira, dont le pays préside le groupe depuis décembre, a dénoncé le blocage du Conseil de sécurité de l’ONU face à ces deux conflits aux conséquences considérables.
« Les institutions multilatérales ne sont pas suffisamment équipées pour faire face aux défis actuels, comme l’a démontré l’inacceptable paralysie du Conseil de sécurité au sujet des conflits en cours. Cette inaction implique directement la perte de vies humaines », a déclaré le chef de la diplomatie brésilienne Mauro Vieira lors de cette réunion organisée à Rio de Janeiro.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a été incapable de réagir face à l’invasion russe de l’Ukraine il y a deux ans, en raison du véto russe, et a peiné à parler d’une seule voix sur Gaza, les Etats-Unis bloquant tout appel à un cessez-le-feu.
Après une première session mercredi après-midi sur les « tensions internationales », la réunion des ministres, qui se tient au bord de la sublime baie de Rio, abordera jeudi matin une « réforme de la gouvernance globale ».
Le sujet est cher au Brésil, qui veut donner plus de poids aux pays du Sud dans des institutions comme l’ONU, le FMI et la Banque mondiale.
Les deux autres priorités de la présidence brésilienne du G20 sont la lutte contre la faim et le réchauffement climatique.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -