AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLa CSI s'inquiète de la «vague répression antisyndicale» en Tunisie

La CSI s’inquiète de la «vague répression antisyndicale» en Tunisie

La Confédération syndicale internationale (CSI) a exprimé son inquiétude face à «  la vague de répression qui sévit en Tunisie à la suite du  » coup d’État  » du président Saied, les syndicats devenant une nouvelle cible des autorités ».

Mardi, un syndicat international s’en est pris à la Tunisie et à son président, Kais Saied, pour les mauvais traitements qu’ils auraient infligés aux travailleurs syndiqués, dans un contexte de chômage et d’appauvrissement croissants.

Selon la Confédération syndicale internationale (CSI), le personnel de la télévision publique, en grève en raison du refus du gouvernement de renouveler une convention collective, a été interrogé par des policiers jeudi.

L’organisation syndicale mondiale a déclaré que certains membres du personnel ont ensuite été contraints de diffuser des émissions dans le but de mettre fin à la grève.

La CSI a fait part de sa « grave préoccupation face aux actes de répression antisyndicale commis par les autorités sous le contrôle du président tunisien Kais Saied ».

La secrétaire générale, Sharan Burrow, a affirmé : « L’espoir qui a jailli de la révolution tunisienne est anéanti par le comportement autocratique du président ». « Après avoir refusé les demandes répétées de la centrale syndicale UGTT [Union générale tunisienne du travail] de travailler ensemble sur les problèmes auxquels le pays est confronté, il a eu recours à la répression violente ».

« La CSI est aux côtés de l’UGTT et de ses membres et fera tout ce qui est en son pouvoir pour les soutenir, pour mettre fin à la répression et pour s’assurer que le pays ne se plie pas simplement aux diktats du FMI, ce qui ne ferait qu’accroître la pauvreté et le chômage », a ajouté  Borrow.

La CSI a ajouté que des agressions, des gaz lacrymogènes et d’autres formes de violence ont été utilisés contre les manifestants vendredi, à l’occasion de la fête de la Révolution.

- Publicité-

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,995SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -