AccueilMondeLa demande palestinienne d'adhésion à l'ONU sous le feu des projecteurs

La demande palestinienne d’adhésion à l’ONU sous le feu des projecteurs

Le Conseil de sécurité, qui s’est réuni lundi pour examiner la candidature de l’État observateur de Palestine à une adhésion à part entière à l’ONU, a décidé de soumettre cette candidature au comité spécialisé mis en place pour examiner les nouveaux membres.

La proposition de renvoi, faite par l’Ambassadrice Vanessa Frazier de Malte, Présidente du Conseil de sécurité pour le mois d’avril, n’a reçu aucune objection de la part des 15 membres de l’organe.

« Sauf proposition contraire, je soumettrai au Comité d’admission de nouveaux membres la demande de réexamen de la candidature de l’État observateur de Palestine, au cours du mois d’avril 2024 », a déclaré Mme Frazier, faisant référence à l’article 59 du règlement intérieur provisoire du Conseil relatif aux nouveaux membres.

Une demande écrite a été envoyée la semaine dernière par le Représentant permanent de l’Autorité palestinienne auprès de l’ONU à New York, Riyad Mansour.

Demande formulée en 2011

Mme Frazier a également proposé que le Comité d’admission, un organe subsidiaire du Conseil de sécurité, se réunisse à 15 heures le même jour pour examiner la candidature. Les réunions du Comité se tiennent à huis clos, sauf décision contraire de celui-ci.

Avant le renvoi officiel, le Conseil s’est réuni à huis-clos pour discuter de la demande soumise par la Palestine visant à ce que sa précédente demande d’adhésion – formulée le 23 septembre 2011 – soit réexaminée.

La Palestine est un État observateur non membre de l’ONU, le même statut que celui détenu par le Saint-Siège.

Toute demande d’adhésion à l’ONU est examinée par le Conseil de sécurité, qui la transmet ensuite à l’Assemblée générale, composée de 193 membres, pour qu’elle adopte une résolution pour l’admission d’un État membre.

Conformément à son règlement intérieur, le Conseil de sécurité décidera si, à son avis, le candidat est attaché à la paix et capable et désireux de s’acquitter des obligations contenues dans la Charte des Nations Unies et, en conséquence, s’il doit recommander l’adhésion de l’État candidat.

Si le Conseil de sécurité présente une recommandation, celle-ci est transmise à l’Assemblée générale avec un compte rendu complet des délibérations.

Si le Conseil de sécurité ne recommande pas l’adhésion de l’État candidat ou reporte l’examen de la demande, il soumet un rapport spécial accompagné d’un compte rendu des discussions à l’Assemblée générale.

Aide militaire à Israël

Pendant ce temps, la plus haute juridiction de l’ONU, la Cour internationale de Justice (CIJ), a entamé lundi une procédure intentée par le Nicaragua pour mettre fin à l’aide militaire allemande à Israël.

Pour le Nicaragua, l’Allemagne « a manqué à sa propre obligation de prévenir le génocide ou de garantir le respect du droit international humanitaire ».

Cette affaire fait suite à la requête de l’Afrique du Sud auprès de la CIJ en décembre d’ordonner à Israël en tant que signataire de la Convention sur le génocide de protéger les Palestiniens à Gaza, où plus de 33.000 personnes, principalement des femmes et des enfants, auraient été tuées depuis le 7 octobre.

Il y a dix jours, la CIJ a émis de nouvelles « mesures provisoires » à l’encontre d’Israël alors que la situation humanitaire dans la bande de Gaza bombardée et assiégée continuait de se détériorer.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -