La « fête des garçons » en Israël fêtée dans une ambiance...

La « fête des garçons » en Israël fêtée dans une ambiance « très à la tunisienne »

par -

Une vidéo a circulé sur les réseaux sociaux, montrant un concert dans la ville d’Isdūd (Ashdod) en Israël (Palestine occupée), donné par le chanteur juif-tunisien “Yuval Taieb”, qui s’est produit en scène en costumes traditionnels tunisiens, Jebba, framel et chéchia, à l’occasion de la fête judéo-tunisienne « seoudat Yitro, en hébreu « repas de Jethro » et en judéo-tunisien : chʿoudat Ytrou).

L’ambiance festive « très à la tunisienne »

Le spectacle a été une véritable « fête tunisienne », a laquelle le public a chaudement applaudi le répertoire classique de « Raoul Journo » le style populaire de « Kacem Kefi », et d’autres dont la fameuse chanson « Jari Ya Hamouda » du fabuleux « Ahmed Hamza », merveilleusement interprétés par le chanteur juif-tunisien Yuval Taieb.

Parmi ceux qui ont aimé la vidéo, certains ont considéré la musique tunisienne comme un message de paix.

C’est quoi la «seoudat Yitro »,

« La seoudat Yitro », en hébreu « repas de Jethro » et en judéo-tunisien : « chʿoudat Ytrou », aussi connue comme la « fête des garçons », est une fête familiale célébrée une fois par an (le jeudi) par les Juifs originaires de Tunisie, au cours de laquelle les Hébreux reçoivent les dix commandements. Ce jour de la semaine, connu comme le « cinquième jour », est jugé bénéfique pour protéger le garçon contre le mauvais œil. De nos jours, la tradition est surtout fêtée en France et en Israël où vit la diaspora tunisienne. (Vidéo Tunivisions)

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire