AccueilMondeLa France dénonce les plans israéliens de  milliers de logements en Cisjordanie

La France dénonce les plans israéliens de  milliers de logements en Cisjordanie

La France dénonce fermement les propos inacceptables du ministre israélien des Finances,  Bezalel Smotrich, appelant à l’approbation de plans en vue de la construction de 3 300 nouvelles unités de logements dans plusieurs colonies de Cisjordanie, a déclaré le porte-parole adjoint du Quai d’Orsay.

Paris rappelle sa condamnation de la politique de colonisation, illégale au regard du droit international, et appelle de nouveau les autorités israéliennes à s’abstenir de tout nouveau projet de création ou d’extension de colonies dans les Territoires palestiniens occupés.

Comme la France l’a rappelé au cours de sa plaidoirie du 21 février dernier devant la Cour internationale de justice, dans le cadre de la procédure relative aux conséquences des politiques et pratiques d’Israël dans le Territoire palestinien occupé, la colonisation est contraire au droit international et doit cesser, ajoute la même source .

La poursuite de la colonisation est incompatible avec la création d’un État palestinien viable et contigu. En plus d’être un obstacle majeur à une paix durable, cette politique est également source de violences et de tensions sur le terrain, indique le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, qui a , par ailleurs, fait part de la « vive émotion » de la France face aux informations faisant état d’un nombre très important de victimes civiles palestiniennes lors d’une distribution d’aide humanitaire à Gaza. Les tirs par des militaires israéliens contre des civils tentant d’accéder à des denrées alimentaires sont injustifiables.

« Nous attendons que toute la lumière soit faite sur les actes mentionnés, qui sont d’une très grande gravité. En tout état de cause, il relève de la responsabilité d’Israël de se conformer aux règles du droit international et de protéger la distribution d’aide humanitaire aux populations civiles », a dit le Quai d’Orsay.

Cet évènement tragique intervient alors que la situation humanitaire à Gaza relève de l’urgence absolue, et qu’un nombre croissant et insupportable de civils palestiniens souffrent de faim et de maladie, a-t-il ajouté, réclamant un « cessez-le-feu immédiat et durable de toute urgence pour permettre l’acheminement à grande échelle de l’aide humanitaire et la protection des civils dans la bande de Gaza ». Cela demeure la priorité de la France,, a-t-il dit.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -