AccueilMondeLa Russie nie être en défaut de paiement

La Russie nie être en défaut de paiement

La Russie semble en passe de faire face à son premier défaut sur sa dette en devises étrangères depuis des décennies, certains détenteurs d’obligations ayant déclaré n’avoir pas reçu les intérêts échus lundi, après l’expiration d’un délai de paiement un jour plus tôt.

Depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février dernier, la Russie peine à assurer le paiement de ses 40 milliards de dollars d’obligations en circulation. De lourdes sanctions ayant coupé le pays du système financier mondial.

Le Kremlin a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’y avait aucune raison pour que la Russie fasse défaut, mais qu’elle était incapable de verser des fonds aux détenteurs d’obligations en raison des sanctions, accusant l’Occident de tenter de la contraindre à un défaut de paiement artificiel.

« Depuis mars, nous pensons qu’un défaut russe est probablement inévitable, et la question était juste de savoir quand », a déclaré à Reuters Dennis Hranitzky, responsable des litiges souverains au cabinet d’avocats Quinn Emanuel.

Un défaut de paiement serait largement symbolique, car la Russie ne peut pas emprunter à l’étranger pour le moment et n’a pas besoin de le faire grâce à l’abondance de ses recettes d’exportation de pétrole et de gaz, mais cela risquerait probablement d’augmenter ses coûts d’emprunt à l’avenir.

Les paiements concernés portent sur 100 millions de dollars d’intérêts sur deux obligations, l’une libellée en dollars américains et l’autre en euros, que la Russie devait régler le 27 mai. Les paiements bénéficient d’un délai de grâce de 30 jours, qui a expiré dimanche.

Le ministère russe des Finances a déclaré avoir effectué les paiements en euros et en dollars à l’agence de paiement National Settlement Depository (NSD), ajoutant qu’il avait respecté ses obligations.

Certains détenteurs taïwanais de ces obligations n’avaient pas reçu de paiement lundi, ont déclaré des sources à Reuters.

Pour de nombreux détenteurs d’obligations, la non-réception du paiement d’un coupon dans les délais constitue un défaut de paiement.

Aucune date limite exacte n’étant spécifiée dans le prospectus, les avocats affirment que la Russie pourrait avoir jusqu’à la fin du jour ouvrable suivant pour payer les détenteurs d’obligations.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,003SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -