AccueilActualitésLa Tunisie continuera de soutenir la Libye et l'aider sur la voie...

La Tunisie continuera de soutenir la Libye et l’aider sur la voie de la stabilité, affirme son ministre des AE

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, a déclaré, jeudi, que « la réussite du processus de transition en Libye requiert une coordination étroite entre les processus politique, militaire et sécuritaire ».

- Publicité-

Intervenant, jeudi, lors de la « Conférence de soutien à la stabilité de la Libye », organisée à Tripoli, M. Jerandi a souligné l’importance du processus de désarmement et de démantèlement des milices, estimant que le retrait des combattants étrangers et des mercenaires constitue une condition fondamentale pour rétablir la stabilité.

« Ces derniers représentent une menace sérieuse non seulement pour la Libye et son processus transitionnel mais, aussi, pour toute la région, et notamment les pays du voisinage », a-t-il affirmé.

Jerandi a, par ailleurs, mis en avant l’importance du volet économique de la conférence. « En se consacrant à sa reconstruction, la Libye rétablira sa position dans la région en tant que pôle économique et financier ».

Cela est de nature, a-t-il poursuivi, à aider à la réintégration économique de tous les pays de la région et renforcer la stabilité économique des pays du voisinage, outre la consolidation des partenariats économiques stratégiques au service des intérêts communs.

Pour Othman Jerandi, la tenue de cette conférence traduit l’engagement des Libyens à préparer le terrain à la réussite des prochaines échéances politiques, sécuritaires et économiques qui définiront l’avenir de la Libye.

Il a, dans ce contexte, appelé la communauté internationale à appuyer cette conférence ainsi que les résultats et les recommandations qui en découleront, lit-on dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cette conférence, a-t-il dit, s’ajoutera à d’autres événements tels que la Conférence de Berlin 1 et 2, la Réunion des pays voisins de la Libye tenu récemment à Alger et le Forum du dialogue politique libyen organisé à Tunis en novembre 2020, outre les résolutions onusiennes pertinentes dont celles du Conseil de sécurité des Nations Unies 2570 et 2571.

Le ministre des Affaires étrangères s’est, dans ce contexte, félicité des résultats de la commission 5+5, soulignant la nécessité de mettre en place un calendrier clair et l’importance du soutien des partenaires régionaux et internationaux ainsi que des Nations Unies aux efforts libyens en cette conjoncture délicate.

Et de rappeler « la Tunisie a été le premier pays à approuver cette conférence depuis son annonce dans la mesure où elle constitue une base pour définir la vision libyenne concernant la gestion de la prochaine étape ».

« La Tunisie continuera, comme à son habitude, de soutenir les frères libyens dans tout choix pouvant rétablir sa prospérité, loin de toute ingérence étrangère », a-t-il souligné.

1 COMMENTAIRE

  1. Langue de bois quand tu nous tiens! Il a été mal accueilli à Tripoli hier et relégué au 2ème rang lors de la prise de photo à l’ouverture de la conférence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,851SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles