AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLa Tunisie et la Libye menacées d’une d'une vague d'immigration clandestine nigérienne

La Tunisie et la Libye menacées d’une d’une vague d’immigration clandestine nigérienne

La junte militaire nigérienne a tiré la sonnette d’alarme aux frontières tunisienne et libyenne. Suite à la mise en demeure de l’Union européenne, le Niger a choisi d’abroger une loi sanctionnant le franchissement illégal des frontières, et l’on s’attend à une forte augmentation des flux migratoires, en particulier en direction de la Tunisie et de la Libye. Cependant, comme dans tous ces cas, la destination finale sera le continent européen,, rapporte le site Atalayar.

Le porte-parole du Premier ministre, Ali Al-Amin Zein, a annoncé que le chef de la junte militaire, Abderrahmane Tiani, avait abrogé cette loi. De plus, il a affirmé qu’il l’avait fait en réponse aux sanctions annoncées par le Haut représentant de l’UE, Jose Borrell, qui a déclaré que ces sanctions « envoient un message clair selon lequel les coups d’État militaires ont un prix ». Aujourd’hui, tout porte à croire que la menace concerne l’Europe, qui a suspendu sa coopération en matière de sécurité et mis fin à son soutien financier au Niger après le coup d’État.

Le 23 octobre, Bruxelles a annoncé qu’un nouveau cadre juridique avait été adopté pour traiter avec les individus ou les entités qui « menacent la paix, la stabilité et la sécurité du Niger ». Malgré l’annonce des premières mesures qui, selon l’UE, viseraient ceux qui « portent atteinte à l’ordre constitutionnel ou commettent des violations graves des droits de l’homme ou du droit humanitaire international », la nature de ces mesures et leur ampleur spécifique n’ont pas encore été révélées.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -