La Tunisie prend part aux exercices militaires African Lion au Maroc

La Tunisie prend part aux exercices militaires African Lion au Maroc

par -

Les Etats-Unis et le Maroc ont lancé lundi l’édition 2018 de leurs exercices militaires annuels, African Lion, qui auront lieu dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan-Tan, Tiznit, Ben Guérir et Kénitra.

Les exercices militaires rassemblent des unités militaires et des observateurs de 16 pays, à savoir la Tunisie, l’Allemagne, le Canada, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, l’Italie, le Burkina Faso, le Tchad, l’Egypte, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal, en plus des Etats-Unis et du Maroc, précise une déclaration de l’état-major général des forces armées royales marocaines.

L’exercice interarmées et combiné comprend différents types de formation, dont un exercice de commandement de la force opérationnelle interarmées combiné à un atelier de renforcement des capacités et de renseignement de base, des exercices d’entraînement aéronautique, des exercices d’entraînement sur le terrain et un dialogue les organisations extrémistes violentes (OVI), les défis de la sécurité des frontières maritimes / terrestres / aériennes, les menaces transnationales et la coopération régionale, la cyber sécurité et la défense, a indique un site web militaire américain.

Environ 900 militaires américains sont arrivés au Maroc pour prendre part à cet exercice, qui a lieu chaque année pour améliorer l’interopérabilité et la compréhension mutuelle des tactiques, techniques et procédures de chaque pays, a ajouté la même source.

“African Lion est une démonstration claire du lien étroit entre nos forces armées”, a déclaré le lieutenant-colonel Winston Tierney, qui a été le principal planificateur de l’exercice et commandant par intérim du groupe de travail. “Cette relation solide et fiable est la pierre angulaire de la mise en place de l’environnement de sécurité dans la région.”

L’exercice African Lion 18 est dirigé par US Marine Corps Forces Europe et Afrique et sponsorisé par US Africa Command. L’exercice comprend une formation militaire aux activités de commandement, des universitaires et des formations sur le terrain axées sur la lutte contre les organisations extrémistes violentes, ainsi que la formation aéronautique, une mission d’aide humanitaire et un dialogue avec les hauts dirigeants (SLD).

En plus des activités qui se déroulent au Maroc, la Tunisie organisera un exercice de formation sur le terrain ainsi qu’un dialogue avec les hauts dirigeants (SLD), qui portera sur les leçons tirées de l’exercice. L’exercice devrait se terminer le ou vers le 27 avril 2018, et toutes les forces américaines retourneront dans leurs bases à la fin de l’exercice, a indiqué le site Web.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire