La Turquie menace de renvoyer dans leurs pays des djihadistes détenus dans...

La Turquie menace de renvoyer dans leurs pays des djihadistes détenus dans ses prisons

par -

Le ministre turc de l’intérieur, Süleyman Soylu, a affirmé, vendredi 8 novembre, que son pays allait renvoyer à partir de lundi les membres étrangers de l’organisation Etat islamique (EI) détenus dans les prisons turques. Il n’a précisé ni les modalités ni les pays qui seraient concernés par une telle opération.

Le président Recep Tayyip Erdogan avait déclaré jeudi que plus de 1 150 membres de l’EI étaient actuellement incarcérés dans les prisons turques. Son gouvernement appelle régulièrement les pays européens à reprendre leurs ressortissants qui ont intégré les rangs de l’EI en Syrie.

Mais les gouvernements européens sont, a minima, peu enclins à les récupérer, notamment pour des raisons de sécurité et d’impopularité. Le sort des anciens soldats de l’EI, enfermés en Irak, avec les Kurdes ou en Turquie, est pris avec beaucoup de pincettes par les capitales occidentales.

Qu’en serait-il des autres pays, notamment arabes, comme la Tunisie dont des centaines de ressortissants ont rejoint l’organisation terroriste Daech et dont plusieurs sont détenus dans les prisons syriennes, kurdes, irakiennes, et bien sûr turques ?

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire