AccueilActualitésL‘agence américaine du Défi du Millénaire financera 2 projets sur le transport...

L‘agence américaine du Défi du Millénaire financera 2 projets sur le transport et l’eau en Tunisie

L’agence américaine du Défi du Millénaire  « Millennium Challenge Corporation » (MCC)  vient d’aviser le Congrès américain de son intention d’entamer des négociations avec le gouvernement tunisien  sur un contrat aux termes duquel  elle apportera son assistance à la Tunisie pour s’attaquer à deux contraintes majeures à la croissance économique, à savoir le  contrôle du marché des biens et services, et  la pénurie d’eau. Il est prévu que le compact s’attaque à ces contraintes par le biais de deux projets : le projet de transport et de commerce et le projet de gestion de la demande en eau et de la productivité. En outre, conformément au mandat de la loi BUILD de 2018 pour une coordination inter-agences accrue, il est prévu que le programme  comprenne un projet de facilité catalytique américaine pour le développement qui sera mené en collaboration avec la Société financière internationale de développement des États-Unis et qui soutiendra les objectifs du projet de transport et de commerce et du projet de gestion de la demande et de la productivité de l’eau.

- Publicité-

Le bénéfice économique attendu du projet de transport et de commerce  a été estimé à 19,6 % et sa valeur actuelle nette est de 335,9 millions de dollars. Dans le cadre de ce projet, les avantages généralisés proviennent du renforcement du commerce international et national, de la concurrence accrue et donc de la baisse des prix dans le secteur des transports, de l’augmentation des exportations et de l’augmentation des importations à moindre coût. Les régions du pays et les entreprises fortement engagées dans le commerce international en profiteront plus que les autres. Du côté des consommateurs, les importations à moindre coût auront probablement des avantages proportionnels plus importants pour les ménages non pauvres, pour lesquels les biens importés ont tendance à représenter une part plus importante de leur budget. D’autre part, les gains en termes d’emploi dans le cadre du commerce et d’une plus grande concurrence peuvent profiter à de nombreux ménages à faibles revenus.

L’approche de la MCC en matière d’analyse des bénéficiaires pour les projets d’infrastructure nationale et de réforme réglementaire suppose généralement que tous les ménages du pays sont des bénéficiaires, dont le nombre devrait passer à 13,6 millions d’individus d’ici 2045, la dernière année de la période de 25 ans pour les calculs du bénéfice économique pour le projet de transport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,683FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles