AccueilMondeL'Argentine annonce un accord salvateur avec le FMI sur sa dette

L’Argentine annonce un accord salvateur avec le FMI sur sa dette

L’Argentine a annoncé vendredi un accord sur sa dette avec le FMI, une planche de salut, encore à affiner, pour la 3e économie d’Amérique latine, qui faisait face à des échéances « impayables » de remboursement sur trois ans, dont plus de 19 milliards de dollars dès 2022.

« Je veux vous annoncer que le gouvernement de l’Argentine est parvenu à un accord avec le Fonds monétaire international », a déclaré dans une brève allocution le président Alberto Fernandez .

« Nous avions une dette impayable qui nous laissait sans présent ni avenir, nous avons maintenant un accord raisonnable qui va nous permettre de croître et de respecter nos obligations grâce à notre croissance », a-t-il ajouté. L’Argentine a retrouvé en 2021 la croissance (+10,3% sur onze mois) après trois ans de récession.

Le gouvernement dialogue depuis son arrivée au pouvoir fin 2019 avec le FMI, intensément ces dernières semaines, pour renégocier une dette de 44 milliards de dollars contractée en 2018 par le précédent gouvernement de Mauricio Macri (centre droit).

Faute d’accord avec l’institution de Washington, l’Argentine aurait été confrontée à des remboursements, entre capital et intérêts, de plus de 19 milliards de dollars en 2022, autant en 2023, et environ 4 milliards en 2024

Le FMI a salué « un accord de principe », un « accord sur des politiques-clefs », en vue, selon sa directrice générale Kristalina Georgieva « d’un programme soutenu par le FMI, pour relever les défis actuels tels que l’inflation et assurer une croissance plus inclusive et durable pour le peuple argentin ».

Mais le Fonds souligne aussi que les travaux vont se poursuivre « dans les semaines à venir », et que l’accord final devra être soumis à l’approbation de son Conseil d’administration.

Un point-clef, sur lequel les négociations achoppaient, est le déficit public, vice chronique de l’Argentine. L’accord, selon M. Guzman, prévoit une réduction progressive, de 3% du PIB en 2021 à 2,5% en 2022, puis 1,9% en 2023, 0,9% en 2024. Le communiqué du FMI ne fait pas mention d’objectifs chiffrés.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,995SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -