AccueilMondeLe bitcoin est à son plus bas

Le bitcoin est à son plus bas

Le bitcoin poursuivait sa chute mercredi matin, et avec lui la plupart des monnaies virtuelles. La reine des cryptodevises a frôlé dans la matinée la marque symbolique des 20’000 dollars. Outre les inquiétudes liées aux taux d’intérêt, à la récession et à l’inflation, le marché crypto dans son ensemble est aux prises avec des mauvaises nouvelles qui s’amoncellent.

Dans la nuit de lundi à mardi, un bitcoin valait encore un peu plus de 20’800 dollars sur la plateforme de négoce Bitstamp. Sur les sept derniers jours, la cryptomonnaie de référence a perdu environ un quart de sa valeur, et plus des deux tiers par rapport à son plus haut historique de novembre dernier, lorsqu’elle tutoyait les 69’000 dollars.

L’ether, son principal rival, ne se portait guère mieux, affichant à 1034 dollars son plus bas depuis début 2021, après avoir caracolé à 4800 dollars l’automne dernier. Selon les données du portail spécialisé Coinmarketcap, la capitalisation boursière des quelque 19’800 monnaies virtuelles en circulation a fondu à 960 milliards de dollars, contre près de 3000 milliards il y a seulement six mois.

La chute vertigineuse des marchés crypto est avant tout la résultante des préoccupations inflationnistes et monétaires, qui plombent également les marchés financiers traditionnels. En raison de la forte dévaluation des devises, de nombreuses banques centrales resserrent leur politique, à l’image de la Réserve fédérale américaine, qui devrait relever mercredi son taux directeur de 50 points de base (pb) supplémentaires.

Certains experts prédisent même une hausse encore plus marquée de 75 pb. Les placements jugés risqués tels que les cryptodevises pourraient être particulièrement pénalisés, dans la mesure où ils ne génèrent pas de revenus courants.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -