AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelSaïed à la piscine du Belvédère pour hâter sa rénovation

Saïed à la piscine du Belvédère pour hâter sa rénovation

Le président de la République, Kais Saied, a souligné, lors de sa visite, jeudi, à la piscine municipale de la place Pasteur, la nécessité de hâter la rénovation de cette installation sportive dans les plus brefs délais, sous la supervision du génie militaire, dans sa forme et ses spécifications d’origine.

« La piscine municipale de la place Pasteur est la première piscine en Tunisie et l’un des plus importants repères sportifs qui abritaient auparavant des compétitions sportives, d’où l’importance de sa rénovation avec toutes ses composantes tout en conservant ses caractéristiques d’antan », a déclaré Saied.

« Il s’agit là de ma deuxième visite à la piscine du belvédère, et pourtant la municipalité n’a pas eu la réactivité nécessaire pour agir. Nous sommes dans une course contre la montre, et le projet ne requiert pas d’études ni de nouveaux termes de références pour être fait. Les travaux devraient être lancés et parachevés dans les plus brefs délais. Des patriotiques ont manifesté leur détermination à prendre en charge le coût des travaux de rénovation de ce monument fermé depuis plus d’une quarantaine d’années », a-t-il ajouté en substance.

Le chef de l’Etat a, dans le même sillage, cité d’autre projets similaires qui devraient faire prochainement l’objet de travaux de rénovation tels que les maisons de la Culture Ibn Khaldoun et Ibn Rashiq et ce, dans le cadre d’un programme de réhabilitation des institutions nationales.

Par ailleurs, déplorons l’état de délabrement dans lequel se trouve la piscine municipale du Belvédère, Saied a estimé qu' »il n’est pas possible de laisser le pays dans un tel état de ruine », indiquant « être en guerre sur tous les fronts et dans tous les domaines ».

« Il existe plusieurs monuments prés de la place Pasteur, tels que la piscine, le bureau de poste et l’ancienne recettes des finances et il est inadmissible de laisser des sites et des monuments historiques dans un tel état de délabrement », a encore renchéri le président de la République, dénonçant les pratiques et les tentatives des lobbies de la dernière décennie pour s’approprier certains de ces sites.

Le chef de l’Etat a, par ailleurs, déploré les lacunes constatées sur la place Pasteur, faisant état de nonchalance et de complaisance de la part des parties en charge quant à la réalisation de la mission qui leur est assignée.

Kais Saied a, par la même occasion, fait remarquer que les points soulevés lors de sa précédente visite n’ont pas été pris en compte ni traités.

Pour rappel, la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT), représentée en ses membres du conseil d’administration, s’est engagée à prendre des mesures et à réaliser nombre de projets nationaux dont la rénovation de la piscine municipale du belvédère.

Ces mesures et projets interviennent à la suite d’un entretien tenu entre le président de la République Kaies Saied, avec Mohamed Agrebi, membre du conseil d’administration de ladite banque, chargé des relations avec les autorités publiques, annonce un communiqué rendu public mardi par cette institution bancaire.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -