AccueilMondeLe G20 soutient largement la solution à deux Etats

Le G20 soutient largement la solution à deux Etats

La solution à deux Etats comme « seule possible » pour une paix entre Israéliens et Palestiniens a reçu un large soutien parmi les pays du G20 réunis jeudi à Rio de Janeiro, où la guerre dans la bande de Gaza a été au cœur des débats.
Clôturant une réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères des pays de ce groupe, le chef de la diplomatie brésilienne Mauro Vieira a souligné devant la presse « l’unanimité virtuelle en soutien de la solution à deux Etats comme la seule possible pour le conflit entre Israël et la Palestine ».
« Il n’a pas dit juste +unanimité+ parce que toutes les interventions n’ont pas porté sur le sujet mais ceux qui se sont manifestés se sont montrés favorables, et ils ont été nombreux », a expliqué à l’AFP une source diplomatique brésilienne, dont le pays assure depuis décembre la présidence tournante du G20.
« J’ai demandé au ministre brésilien dans sa conclusion orale (…) d’aborder ce sujet et d’expliquer au monde qu’au G20 tout le monde était favorable à cette solution » consistant en la coexistence d’Israël et d’un Etat palestinien indépendant, a déclaré à des journalistes le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.
Les Etats-Unis, premier soutien d’Israël, ont mis leur véto cette semaine à une résolution en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza.

« Nous plaidons pour qu’on parvienne au plus vite à un accord qui assure la libération des otages et qui aboutisse à un cessez-le-feu humanitaire prolongé », a défendu le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken, selon le texte de son intervention durant la séance plénière de mercredi, transmis par le département d’Etat.
Mercredi, le Parlement israélien a massivement voté une résolution proposée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’opposant à toute « reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien », qui reviendrait selon le texte à récompenser le « terrorisme sans précédent » du Hamas.
Ce vote a eu lieu peu après que le Washington Post a écrit que les Etats-Unis et plusieurs pays arabes alliés travaillaient à un plan global destiné à établir une paix israélo-palestinienne durable après la fin de la guerre, et prévoyant notamment un calendrier pour l’établissement à terme d’un Etat palestinien.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -