AccueilActualitésLe G7 et l’UE soutiennent la Tunisie dans ses négociations avec le...

Le G7 et l’UE soutiennent la Tunisie dans ses négociations avec le FMI

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi,  a exposé aux ambassadeurs du G7 et celui de l’Union européenne en Tunisie la loi de relance économique, qui a été approuvée par le parlement en début de semaine.

- Publicité-

Il leur a également présenté les réformes structurelles que le pays entend mener pour surmonter la crise économique dans un contexte de pandémie de coronavirus.

Les ambassadeurs des pays du G7 ont exprimé leur soutien à la Tunisie, dans le cadre des négociations en cours avec le Fonds monétaire international pour l’obtention d’un prêt de 4 milliards de dollars, en plus de ses discussions avec les Etats donateurs, a indiqué Achark al-Awsat, le journal en langue arabe  paraissant à Londres .

Les ambassadeurs ont réitéré leur disponibilité à soutenir les efforts de la Tunisie pour améliorer l’économie et encourager les investissements. Ils ont exprimé leur soutien au pays alors qu’il lutte contre la pandémie dans le cadre de sa crise économique paralysante, ajoute la même source.

La loi de relance économique réduira les taxes pour les investisseurs immobiliers et permettra aux entreprises de régler les violations de change en payant les frais dus avec un intérêt de 10 pour cent.

Elle réduira également les paiements en espèces en ajoutant une charge de 5 %, favorisant ainsi le passage aux transactions par carte bancaire et aux achats en ligne.

La Tunisie a vu le poids de sa dette augmenter et son économie se contracter de 8,8 % en 2020, avec un déficit budgétaire de 11,4 % de la production. Le produit intérieur brut (PIB) s’est contracté de 3 % au premier trimestre de 2021 par rapport à l’année précédente.

1 COMMENTAIRE

  1. La Tunisie a depuis 2011 glissé vers le danger de l’endettement les successifs dirigeants des gouvernements et des chambres des députés n’ont pas une réelle conscience des dangers des dettes et de la faillite pour non payement. Un banquier ne donne son argent que contre des garanties réelles. Or, les gouvernements et les syndicats ont sous-estimé leurs actions qui ont d’abord dévalué le DT, puis la cotation du pays pour enfin aller supplier en situation de mendiant une intervention auprès de leurs créanciers. Une grande population soutenue pour ne pas travailler et des saboteurs protégés pour arrêter la production des gisements souterrains Des industriels ont été brisés par les importations massives à des prix destructeurs. Une mauvaise maîtrise de la gestion des affaires de l’état, des querelles politiques interminables et de l’insouciance presque généralisée ont dilapidé les énergies humaines des Tunisiens. Des prédateurs profiteurs sans scrupule ont travaillé pour enfoncer le pays dans des sables mouvants, et en dernier lieu une pandémie a failli sonner le KO pour la si douce, agréable et pacifique Tunisie (qui était et qui le sera toujours).
    Nous devons nous armer de patience et de sagesse pour nous concentrer et voir toutes les hypothèses en vue de résoudre les problèmes posés aux Tunisiens dans le temps et dans l’espace.
    Notre dignité de Tunisiens a été bafouillée par le comportement d’un nombre de nouveaux venus, dirigeants et bébés politiciens sans références ni expériences requises. De grands capitaux humains, financiers et fonciers sont à sauver et à sauvegarder d’urgence au profit des innocentes victimes, futures générations.
    Nous avons eu trop de crédits sans résultats de développement ni de création de richesses en biens et services. N’est ce pas de l’amateurisme en politique financière? Dommage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles