Le mensonge sur les caisses enregistreuses

Le mensonge sur les caisses enregistreuses

par -

Dernièrement un député du peuple a fait l’annonce que le projet de taxation automatique à partir des caisses enregistreuses pour les commerce de services, dont les cafés et les restaurants, va être opérationnel en février 2020. Il s’agit en fait, selon des professionnels du secteur des TIC en Tunisie, juste d’un effet d’annonce. En effet, selon les mêmes sources, c’est le CIMF (Centre Informatique du ministère des Finances) qui pilote ce projet et qui a lancé les appels d’offres pour ce marché. L’AO a été lancé, puis invalidé par la Commission Supérieure des Marchés qui avait annulé la majorité des AO concernant ce marché en 2019. Nos sources indiquent que les derniers AO ont été :

  • ATS solution des jeux en 2 fois  annulé depuis 2018 et relancé une troisième fois
  • Le projet de la Cnam, annulé en novembre 2019
  • Le marché du logiciel des caisses lancé en 2019

Actuellement le CC relatif au premier lot, à savoir le logiciel gérant les caisses, est en cours de rédaction après son annulation. Il devrait être lancé en janvier février 2020, pour un choix en juin et une livraison fin 2021. Et il restera en 2 lots. Une fois le logiciel choisi pour compléter la solution,  l’infrastructure technique pour héberger la solution et les caisses, il faudra attendre une solution opérationnelle en partie en 2022, et à grande échelle  à l’horizon 2030.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire