AccueilActualitésLe projet éolien de Sidi Mansour entre dans sa phase de réalisation

Le projet éolien de Sidi Mansour entre dans sa phase de réalisation

Le projet éolien de Sidi Mansour entre dans sa phase de réalisation suite à la signature récemment d’un accord de financement entre le maître d’ouvrage UPC Renewables (UPC) et Climate Fund Managers (CFM), un gestionnaire de fonds d’investissement dans le domaine du climat. Selon l’UPC, Climate Fund Managers participe au projet en tant que co-développeur, sponsor, conseiller financier et conseiller E&S (environnemental et social), par le biais de son mécanisme de financement du développement et de la construction, Climate Investor One (CI1).

- Publicité-

Ciblant l’Afrique, l’Asie du Sud et du Sud-Est et l’Amérique latine, CI1 est financé par un partenariat avec la Société financière de développement des Pays-Bas (FMO) et la société d’investissement Sanlam InfraWorks. Le véhicule d’investissement est également soutenu par l’Union européenne (UE), le ministère néerlandais des affaires étrangères, le Fonds nordique de développement (NDF) et le programme Power Africa lancé par l’ancien président américain Barack Obama et géré par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Le projet éolien de Sidi Mansour nécessitera un investissement total de 40 millions de dollars. Maintenant que les questions financières ont été réglées, la construction des éoliennes peut commencer. « Nous pouvons commencer la construction du parc éolien de Sidi Mansour en 2020, ce qui contribuera à dynamiser l’économie tunisienne, à créer des emplois locaux et à mettre en place un plan social pour les communautés locales tout en respectant les directives internationales de protection de l’environnement », a déclaré Brian Caffyn, président du groupe UPC.

L’entreprise indique que son équipe locale s’occupera de la titrisation des terres, des permis, de la connexion au réseau, de l’évaluation des ressources éoliennes et des contrats d’ingénierie et d’approvisionnement. Le parc éolien aura une capacité de 30 MW. L’électricité produite par l’installation sera vendue à la Société tunisienne d’électricité et de gaz (Steg), selon les termes d’un accord d’achat d’électricité (PPA) signé en 2019.

L’UPC estime que son projet éolien créera 100 emplois. Une fois opérationnel, le parc éolien permettra d’éviter l’émission de 56 645 tonnes de CO2. Le producteur indépendant d’électricité (PPI) fait partie du Plan solaire tunisien, qui vise à faire passer la part des énergies renouvelables dans le mix électrique de 3 % à 30 % d’ici 2030.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,562SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles