AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLe secteur du tourisme médical en Tunisie a généré en 2019 des...

Le secteur du tourisme médical en Tunisie a généré en 2019 des revenus de l’ordre de 5.3 milliard de dinars

Le secteur du tourisme médical en Tunisie a généré en 2019 des revenus de l’ordre de 5.3 milliard de dinars et attiré 2 millions de patients étrangers dont 1 million ayant résidé dans des établissements hospitaliers et 1 autre million qui ont bénéficié de consultations médicales, a annoncé la directrice générale de l’unité de promotion de l’investissement et de l’exportation des services de santé, au ministère de la Santé Nadia Fenina.

Dans une déclaration à l’agence TAP en marge de sa participation à l’ouverture du 3e congrès de tourisme médical organisé durant 2 jours à Yasmine Hammamet, Fenina a indiqué que l’exportation des services de santé est un secteur prometteur, surtout que les études élaborées dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l’exportation des service de santé ont démontré que la Tunisie est capable de doubler le nombre des patients étrangers en 5 ans, soulignant que le calcul des revenus a été fait sur la base de 5000 dinars de dépenses par patient.

Elle a fait savoir que le ministère a intégré le développement de l’investissement et de l’exportation des services de santé parmi ses priorités dans le plan de développement 2023 – 2025 et que la Tunisie est capable de développer ses exportations en médicaments à plus de 7 fois, ce qui permettra de consolider davantage nos apports en devises et de créer de nouveaux postes d’emploi.

« La Tunisie est apte à devenir une destination privilégiée pour le tourisme médical et l’exportation des services de santé et aussi à promouvoir davantage ce secteur, vu qu’elle est dotée d’équipements médicaux modernes, de cadres médicaux et paramédicaux qualifiés à même d’assurer la promotion du tourisme médical », a-t-elle souligné.

Elle a dans ce contexte, souligné le rôle de l’administration tunisienne dans la restructuration de ce secteur et sa promotion afin de faciliter les activités liées aux services du tourisme médical.

Selon la responsable, l’unité de Promotion de l’Investissement et de l’Exportation des Services de Santé du Ministère de la Santé s’emploie actuellement à mettre en place une structure institutionnelle de coordination entre les différents intervenants des secteurs public et privé, du tourisme et des affaires sociales pour le renforcement de ce secteur, outre la consolidation des techniques de communication pour impulser la coopération et le partenariat.

La directrice générale de l’unité a évoqué le dispositif législatif organisant les activités liées au tourisme médical qui est à stade avancé, indiquant que le texte réglementant les établissements d’hébergement et les centres de convalescence a été publié depuis environ 3 mois, avec des progrès enregistrés au niveau de l’élaboration du cahier des charges organisant les activités des assistants et des intervenants.

Par ailleurs, elle a souligné l’attachement de toutes les parties intervenantes à accélérer la publication du cahier des charges organisant les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EPAD) , compte tenu de la forte demande d’investissement dans ces établissements de la part des tunisiens et des étrangers.

D’autre part, la responsable a indiqué que l’Unité de promotion de l’investissement et de l’exportation des services de santé travaille durant cette période sur plusieurs dossiers, dont l’amélioration de l’attractivité du secteur public et privé de la santé pour les patients tunisiens et étrangers, surtout que le secteur public dispose de hautes compétences médicales et d’un ensemble d’équipements de pointe pouvant inclure le secteur public dans le tourisme médical, comme la transplantation d’organes.

Concernant la question de l’assurance, l’un des points les plus importants pour assurer la promotion du tourisme médical, la responsable a affirmé que cette unité encourage la conclusion de conventions entre les institutions d’assurance en Tunisie et leurs homologues dans les pays étrangers, et entre la Caisse nationale d’assurance maladie et ses homologues à l’étranger, notant que les agences de voyages tunisiennes spécialisées dans le tourisme médical fonctionnent selon des conventions d’assurance précises.

Pour sa part, le président du comité d’organisation de ce 3e congrès, Lotfi Khelifi, a indiqué qu’un nombre de spécialistes et professionnels de Tunisie, de l’Algérie, de Libye, de France, d’Italie et du Burkina Faso prennent part à cette rencontre.

Evoquant les perspectives de développement du tourisme médical en Tunisie, Khlifi a expliqué que les professionnels sont appelés à élaborer une stratégie pour booster ce secteur et valoriser les compétences tunisiennes, car a-t-il dit « ce secteur représente 45 pour cent des revenus du secteur du tourisme et a une haute valeur ajoutée d’autant que ses activités se poursuivent tout au long de l’année.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,014SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -