5 C
Tunisie
samedi 5 décembre 2020
Accueil Actualités L'encombrement dans les institutions carcérales atteint une moyenne de 113%

L’encombrement dans les institutions carcérales atteint une moyenne de 113%

L’encombrement dans les institutions carcérales a atteint jusqu’au 26 octobre courant une moyenne de 113% pouvant s’élever à un taux maximal de 180% jusqu’à un taux minimal de 70%.

- Publicité-

C’est ce qui ressort des données générales publiées mardi par le ministère de la Justice sur la situation des institutions carcérales dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 et les mesures prises à cet effet.

Le communiqué du département de la Justice passe en revue les mesures préventives arrêtées pour circonscrire la propagation du virus dans les différents établissements pénitentiaires. Ces établissements accueillent 22 mille prisonniers, selon le ministre de la Justice Mohamed Bousseta qui intervenait lundi au cours de la séance de dialogue avec le parlement.

Parmi les mesures citées visant à réduire l’encombrement dans les prisons, une augmentation de la capacité d’accueil à travers la construction de nouvelles unités pénitentiaires en remplacement de locaux vétustes.

Durant la prochaine étape (2021-2023), 6 prisons seront dotées de 5380 lits supplémentaires: la première moitié vers la fin de l’année prochaine et le reste (2680 lits) au terme de l’année 2023, lit-on de même source.
Actuellement, l’espace réservé pour chaque détenu dans les institutions carcérales s’élève à 2,94 mètres carrés. Le but étant qu’il soit d’au moins 3,16 mètres carrés à la fin de 2021 et de 4,06 mètres carrés au terme de l’année 2023, indique le ministère de la Justice.

Par ailleurs, le ministère relève que 2150 condamnés ont bénéficié d’une peine alternative à la prison par le travail d’intérêt général.

Il a été procédé également à l’activation des bureaux d’accompagnement dans les tribunaux de Tunis, La Manouba, Bizerte, Monastir, Kairouan et Gabès pour la réhabilitation des prisonniers et la préparation de leur réinsertion. Ce mécanisme sera généralisé après la décision du ministère de la Justice de créer 7 nouveaux bureaux d’accompagnement dans les tribunaux de première instance de l’Ariana, Ben Arous, Béja, Gafsa, Sfax, le Kef et Medenine.

Lors de la séance de dialogue avec le gouvernement au parlement lundi, le ministre de la Justice avait annoncé que 87 cas de contaminations de prisonniers par le coronavirus et 90 cas parmi les agents pénitentiaires ont été enregistrés en milieu carcéral.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

105,534FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,382SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles