AccueilActualitésLes banques ont tenu leur rang nonobstant les pressions, assure le gouverneur...

Les banques ont tenu leur rang nonobstant les pressions, assure le gouverneur de la BCT

Le secteur bancaire en général et les banques publiques en particulier, ont assumé leur responsabilité financière et sociale durant la pandémie du covid-19 alors que les politiques à hauts risques ont empêché d’autres banques à faire pareil, a déclaré, jeudi, le gouverneur de la BCT, Marouane Abbassi.

- Publicité-

Abassi, qui s’exprimait lors d’une séance d’audition tenue à l’ARP, par la commission des Finances, a ajouté que les banques vont poursuivre sur cette voie, en dépit des pressions auxquelles elles font face en raison de la conjoncture économique et du manque de visibilité à court terme.

« Les banques ont procédé au report des échéances de paiement de prêts au profit de 20 000 entreprises, soit une valeur de 5 mille millions de dinars, Ceci veut dire que celles-ci ont approuvé environ 99% des demandes de rééchelonnement qui leur sont soumises » a développé le gouverneur de la BCT.

Toujours d’après lui, le volume des financements exceptionnels décidés par la BCT, a atteint environ 4 milliards de dinars au profit de 7500 entreprises. Un montant de 3 milliards de dinars vient d’être décaissé et 92% des demandes ont été acceptées.

Il a évoqué de nouvelles mesures pour aider les entreprises à faire face aux impacts de la pandémie du Covid-19, préserver les emplois et pérenniser les activités des entreprises.

Parmi ces mesures, il a cité une ligne de financement exceptionnelle «  Covid » remboursable sur 7 ans, dont 2 ans de grâce, à hauteur de 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise en plus de la baisse du taux d’intérêt directeur de 50% en octobre 2020 et la mise en place du mécanisme de garantie pour la mobilisation d’environ 862 millions de dinars au profit des entreprises.

Il est à signaler que le recours de l’Etat à des emprunts auprès des banques tunisiennes a été critiqué par des experts et économistes, qui ont estimé que l’Etat, en empruntant cette voie, vient concurrencer les secteurs productifs. Les banques sont supposées financer l’investissement et orienter les financements vers les projets d’investissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,431SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles