AccueilActualitésLes bijoutiers revendiquent l'annulation du poinçon des bijoux

Les bijoutiers revendiquent l’annulation du poinçon des bijoux

Le président de la chambre nationale des bijoutiers, Hatem Ben Youssef a revendiqué l’annulation du poinçon de conformité .
Il a appelé, lors d’une conférence de presse, tenue vendredi, à Tunis, à la libéralisation du marché local tout en préservant le poinçon de maître et le poinçon du carat (750) pour lutter contre la tricherie pour les différents carats (9, 14 et 18).
Ben Youssef a évoqué les difficultés rencontrées en raison du poinçon de conformité quant à l’aspect juridique qui révoit deux ans de prison pour les artisans et les commerçants et une amende de 20 mille dinars si le poinçon n’est pas clair, ou de contrefaçon …
Il a mis l’accent sur la nécessité de réviser radicalement les législations régissant le secteur de l’orfèvrerie, surtout que la Tunisie ne dispose pas d’experts qui peuvent vérifier la conformité du poinçon.
Ben Youssef a indiqué que jusqu’à l’annulation du poinçon une grève sera observée sur tout le territoire, un sit-in sera organisé devant le ministère du tourisme et les bijouteries seront fermées.
« L’exigence d’un poinçon a provoqué une baisse de la production et de la créativité en raison de la non exploitation des équipements modernes , provoquant en outre un manque d’engouement des artisans pour la conquête de nouveaux marchés extérieurs » a-t-il précisé.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,432SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles