AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLes Cassandres de Fitch tirent sur l'ambulance

Les Cassandres de Fitch tirent sur l’ambulance

BMI, filiale de l’agence de rating Fitch, vient de publier un récent rapport sur les risques de l’économie tunisienne. Cet appendice de ce que le chef de tout l’Etat tunisien appelle « أمك صنافة», dit prévoir « que la croissance du PIB réel de la Tunisie s’améliorera légèrement, passant d’environ 0,5 % en 2023 à 1,3 % en 2024 ». Et BMI d’expliquer, à juste titre, que cela est « principalement en raison d’une légère amélioration de la consommation des ménages, d’une croissance continue des importations et d’un léger relâchement des pressions sur les liquidités publiques ».

Et d’ajouter ensuite que « même si nous prévoyons que le déficit du compte courant de la Tunisie se réduira à 2,0 % du PIB en 2024, son plus bas niveau depuis 18 ans, nous pensons que les autorités auront du mal à honorer leurs remboursements de la dette en devises et à financer ce déficit, ce qui entraînera un retrait important des réserves de change et une dépréciation d’environ 5,7% du dinar car le financement étranger restera limité ».

Des prédications Cassandres, que l’ancien directeur général de la politique monétaire à la BCT, Mohamed Souilem avait récusées et auxquelles il avait aussi répondu, assurant et rassurant que la Tunisie restera capable de payer ses dettes, en temps et heure et rubis sur l’ongle, considérant cette résilience, comme une « gifle aux agences de notation ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -