AccueilMondeLes pénuries d'essence usent les nerfs des Britanniques

Les pénuries d’essence usent les nerfs des Britanniques

Les pénuries d’essence au Royaume-Uni se sont aggravées lundi sous l’effet d' »achats de panique » d’automobilistes inquiets.

- Publicité-

« J’ai dû faire cinq stations-service différentes » et « mon réservoir est presque à sec », explique Lisa Wood à l’AFP. Entre les klaxons et les jurons de conducteurs, Lisa concède que « ce n’est pas très britannique » de s’énerver, mais « quand il y a une crise, on n’est plus très ‘British' ».

Dans une autre station-service, à l’est de Londres, une file de 50 voitures s’étendait dès 6h30, avec des consommateurs ayant passé une partie de la nuit à patienter.

Partout à travers le pays, les panneaux « plus d’essence » ou « hors service » se multiplient près des pompes à essence, avec notamment environ 30% des stations du géant BP touchées par des pénuries de carburant.

Certains médias britanniques ont publié des vidéos de conducteurs à cran en venant aux mains près des pompes, par peur de tomber en panne ou de ne pouvoir aller travailler.

Si les organisations médicales sonnent l’alarme sur les difficultés des soignants à se déplacer pour aller voir leurs patients, certaines écoles envisagent de repasser en enseignement à distance si le problème persiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,829SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles