Les pharmaciens font une piqure de rappel au gouvernement

Les pharmaciens font une piqure de rappel au gouvernement

par -

Le syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie (SPOT) a exprimé jeudi son regret suite au non-respect de la présidence du gouvernement de ses engagements envers les pharmaciens, mentionnés au niveau de la convention sectorielle signée le 14 février dernier.
Cette convention compte une série de procédures au profit du secteur, mentionnées dans des procès-verbaux, indique un communiqué rendu public mercredi par le SPOT. Le syndicat a appelé la présidence du gouvernement à assumer ses responsabilités, à respecter ses engagements et à épargner les pays une crise sociale dans la période à venir notamment en cette situation de détérioration de la situation économique de certains nombre de pharmacies privées.
Le syndicat a mis, à ce propos, en garde contre une suspension de la convention sectorielle avec la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), qui avait permis lors de sa signature en mois de février dernier, de préserver le régime d’assurance maladie et de limiter les répercussions de ce problème sur l’équilibre économique des pharmacies privées, rappelle la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire