AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLes subventions accordées en 2023 aux associations relevant des ministères sont estimées...

Les subventions accordées en 2023 aux associations relevant des ministères sont estimées à 115,7 MD

Les subventions octroyées aux mutuelles et associations relevant des ministères ont atteint cette année, la somme de 115,7 MD. Le ministère des Affaires Sociales se taille la part de lion avec 44,3 MD, suivi du ministère de la femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes Agées avec 21,4 MD, puis le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydraulique et de la Pêche, avec une part de 10 MD, selon le dernier rapport du ministère des Finances.
Ces subventions sont réparties généralement entre des financements en faveur des coopératives, des mutuelles, des associations sportives, des centres culturels et certaines associations scientifiques à caractère social.

Sur le plan organisationnel, les associations en Tunisie, sont assujetties aux dispositions du décret n°88 de l’année 2011, portant sur l’organisation des associations. Ce décret a permis la formation des milliers d’associations qui sont soumis selon les articles 34 et 44 à plusieurs dispositions financières, mais un grand nombre de ces associations ne dévoilent pas leurs mouvements financiers et ne diffusent pas leurs rapports d’activités audités par des commissaires aux comptes.

Le rapport du ministère des Finances n’a pas abordé la question des subventions gérées par des établissements publics, se limitant à des détails relatifs aux associations relevant des ministères. Les associations et mutuelles relevant des établissements publics ne diffusent pas nécessairement les mouvements de leurs comptes, malgré l’obligation imposée par la loi en vigueur.

Il convient de rappeler qu’un projet de loi a été présenté le 10 octobre dernier au parlement pour réviser le décret 88/2011 organisant les associations. Ce projet de loi impose notamment la création d’une plateforme numérique portant sur les dispositions organisant l’activité des associations, et les sources financement. Les dispositions de ce projet de loi visent également à intensifier le contrôle des ministères envers ces associations, selon le secteur de leur activité.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -