AccueilActualitésL'Ethiopie met en garde la Tunisie au sujet d'une nouvelle initiative au...

L’Ethiopie met en garde la Tunisie au sujet d’une nouvelle initiative au Conseil de sécurité

L’Éthiopie a déclaré que « la préparatifs en cours menés par la Tunisie pour soumettre à nouveau sa demande inappropriée au Conseil de sécurité mettrait tous les pays riverains dans une position difficile qui nécessite une coopération pour l’inverser ».

- Publicité-

Cette déclaration a été communiquée lors d’une réunion tenue le 24 août entre le ministre d’État, l’ambassadeur Redwan Hussein, et les ambassadeurs des États riverains du bassin du Nil en amont, en Éthiopie.

Selon le ministère éthiopien des Affaires étrangères, à cette occasion, le ministre d’État a réitéré l’engagement de longue date et inébranlable de l’Éthiopie en faveur d’une utilisation juste et équitable des eaux du Nil, en étroite consultation avec les pays riverains.

« Il a remercié les pays riverains qui ont signé et ratifié l’accord-cadre global et a appelé les autres pays à faire de même », a ajouté le communiqué du ministère des affaires étrangères.

Selon le ministère éthiopien des affaires étrangères, les ambassadeurs ont déclaré que la coopération était nécessaire pour investir conjointement dans les ressources transfrontalières et résoudre les problèmes africains par des initiatives africaines.

Au cours de la réunion, l’ambassadeur Redwan a rappelé la proposition de la Tunisie qui a été soumise au Conseil de sécurité pour soutenir l’Égypte et qui a été rejetée à juste titre par le Conseil.

« À cet égard, la réunion a noté que la préparation en cours de la Tunisie pour soumettre à nouveau sa demande inappropriée au Conseil de sécurité mettrait tous les pays riverains dans une position difficile qui nécessite une coopération pour la renverser. »

L’ambassadeur a souligné que « cette démarche peu utile d’un État africain ne ferait que saper la négociation tripartite sur la DIRD et les États riverains supérieurs ne devraient jamais l’accepter », a déclaré le MAE.

2 Commentaires

  1. on s’en fout de la mise en garde du gouvernement éthiopien on doit aider nos frères égyptiens et soudanais que le partage équitable des eaux du Nil bleu est une nécessité absolue pour les trois pays comme les fleuves d’Euphrate et du Tigre pour les 3 pays : Turquie ,Syrie et Irak ou il y a une entente parfaite entre les 3 pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,847SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles