L’Iran ne veut pas de négociations bilatérales avec les Etats-Unis

L’Iran ne veut pas de négociations bilatérales avec les Etats-Unis

par -

Le président iranien Hassan Rohani a exclu mardi des négociations bilatérales avec les Etats-Unis et averti que son pays réduirait comme prévu ses engagements en matière nucléaire à moins d’une percée dans les discussions avec les Européens d’ici deux jours.

Téhéran et trois pays européens -France, Allemagne, Grande-Bretagne- tentent de sauver un accord conclu en 2015 et censé limiter le programme nucléaire iranien, après le retrait unilatéral des Etats-Unis de ce pacte en 2018 et le rétablissement de sanctions économiques américaines contre l’Iran.

Les chances d’un aboutissement rapide de ces discussions semblent cependant très faibles, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian affirmant mardi qu’il y avait “encore beaucoup de choses à régler”. “Cela reste très fragile”, a-t-il dit au lendemain d’une réunion d’experts français et iraniens à Paris.

Les tensions n’ont cessé d’augmenter entre Téhéran et l’administration du président Donald Trump qui a adopté une politique très hostile à l’égard de l’Iran accusé de chercher à se doter de l’arme atomique et de soutien au “terrorisme” malgré ses démentis.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire