Louguini : Aujourd’hui il faut plutôt se ranger du côté des institutions...

Louguini : Aujourd’hui il faut plutôt se ranger du côté des institutions de l’État que de douter de leurs capacités

par -

L’un des invités au plateau de Ness Nessma a émis, vendredi soir, certains doutes sur les méthodes adoptées par les unités sécuritaires pour combattre le terrorisme. La riposte a été immédiate de Walid Louguini, le chargé de l’information au ministère de l’Intérieur, qui est intervenu par téléphone au cours de l’émission.

Il a d’emblée tenu à expliquer les stratégies adoptées par le ministère de l’Intérieur pour la lutte contre le terrorisme.

Il y a, dit-il, des éléments terroristes retranchés dans les montagnes. À ceux-là, nous avons barré toutes les routes de ravitaillement en les isolant des parties du monde extérieur.

D’autres ont élu domicile dans les villes et nous savons qu’ils communiquent entre eux et avec leurs acolytes dispersés sur les flancs des montagnes couvertes de forêts, via les réseaux sociaux. Et là encore, le ministère de l’Intérieur a accompli un important travail et réussi à démanteler plusieurs cellules terroristes.

Nous avons parlé, a-t-il tenu à rappeler, la mise en échec des opérations terroristes planifiées par les terroristes à Menzel Bourguiba, Tindja, Sejnane et Bizerte, à la prison de Mornaguia en juillet 2015, à Meknassi au mois de Ramadan, et à Bir Lahfay, et dernièrement à Sousse.

« Par conséquent le système sécuritaire fonctionne convenablement et tous les sécuritaires du ministère de l’intérieur resteront à jamais solidement unis », réplique-t-il aux invités de Ness Nessma, exhortant tous les tunisiens à se ranger plutôt du côté des institutions de l’État que de douter de leurs capacités.

 

 

 

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire