Mali : Les djihadistes frappent près de Bamako, la 2e attaque en...

Mali : Les djihadistes frappent près de Bamako, la 2e attaque en 24 heures

par -

Quelques heures à peine après une incursion meurtrière dans un camp militaire de la localité de Bintagoungou, à 80 km à l’ouest de Tombouctou samedi 17 juin 2017 («cinq morts, huit blessés et neuf véhicules perdus», selon un bilan de l’armée malienne), les djihadistes frappent de nouveau dans un lieu de villégiature à quelques encablures de la capitale, Bamako. Deux personnes dont une Franco-Gabonaise y ont laissé la vie. A noter qu’il y avait une quarantaine personnes sur place au moment de l’assaut, des clients et salariés du site. Quatre terroristes ont été abattus par les forces de sécurité. Il n’y a pour le moment aucune revendication, mais pour les autorités il ne faut aucun doute que ce sont les groupes djihadistes…

L’attaque s’est produite hier dimanche vers 16h, heure locale. Les individus armés ont pénétré sur les lieux et ont tout de suite commencé à tirer sur les clients de ce lieu de vacances très prisé par les expatriés et les Occidentaux. N’eût été l’intervention très rapide des forces spéciales maliennes, des soldats français de l’opération Barkhane et des troupes de la Minusma (mission de l’ONU au Mali), le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd. La dernière attaque de ce type remonte au 21 mars 2016, presque dans les mêmes conditions dans un hôtel de Bamako où séjournait la mission de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali).

Depuis le terrible assaut de l’hôtel Radisson Blu de Bamako (21 morts), la capitale est régulièrement la cible des djihadistes, qui profitent des faiblesses de l’armée malienne pour frapper presque où bon leur semble, pour ensuite disparaitre rapidement dans la nature, dans ce vaste pays, le 23ème dans le monde par la superficie, impossible à sécuriser, surtout pour un Etat aussi démuni…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire