AccueilActualitésMechichi en visite inopinée à l’aéroport Tunis-Carthage

Mechichi en visite inopinée à l’aéroport Tunis-Carthage

Le chef du gouvernement Hicham Mechichi a inspecté, lors d’une visite inopinée à l’aéroport international de Tunis-Carthage, le circuit COVID-19 pour les arrivées en Tunisie via cet aéroport et les entrées pour les voyageurs, ainsi que l’état de préparation des moyens consacrés pour réduire l’étendue de l’infection, comme la caméra thermique, le couloir pour les équipages de conduite et la salle d’attente.

- Publicité-

Dans un communiqué, la présidence du gouvernement a indiqué que Mechichi a inspecté la manière de gérer les arrivées dès l’atterrissage, le processus d’inspection et d’examen des analyses PCR et de l’étendue de sa validité . Mechichi a souligné, à ce propos, la nécessité de respecter le protocole sanitaire et de resserrer les procédures de suivi des arrivées en Tunisie.

Selon le même communiqué, Mechichi a rappelé que le pays est en état de guerre contre le virus Corona, qui nécessite des « activités sur terrain », ajoutant que sa visite à l’aéroport international de Tunis Carthage, après la fin de la réunion de la commission nationale de lutte contre le coronavirus, a pour but d’inspecter les procédures et leur application à l’aéroport.

Mechichi a affirmé qu’il existe de nombreuses lacunes enregistrées, notamment la lenteur des analyses rapides. Il a appelé à redoubler les efforts, mettant en relief, dans le même contexte, les décisions prises récemment pour limiter l’étendue de l’infection, comme la mise en quarantaine obligatoire des voyageurs en provenance de l’étranger.

Mechichi, qui était accompagné du ministre des Transports et de la Logistique, Moez Chakchouk, et du ministre de la Santé Faouzi Mahdi, a estimé que 10 pour cent des analyses rapides sont insuffisantes.

Il a aussi souligné la nécessité de doubler les opérations de stérilisation de manière simple et de fournir des équipements de protection aux personnes aux premiers rangs qui traitent directement les arrivées.

La commission nationale de lutte contre le coronavirus avait approuvé, ce mercredi midi, de nouvelles mesures supplémentaires pour faire face à la propagation du Coronavirus, notamment un confinement obligatoire pour une période de sept jours pour les arrivées de l’étranger avec la réalisation d’une Analyse CPR entre le cinquième et le septième jour et l’élaboration rapide d’un projet de loi sur les urgences sanitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,731FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,472SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles