AccueilActualitésMise en place de mécanismes de mise en œuvre du projet de...

Mise en place de mécanismes de mise en œuvre du projet de renforcement de l’intégrité et de la lutte contre la corruption

Le Représentant Résident Adjoint du PNUD, Alaoui Mdarhri kébir a indiqué, lundi, que les mécanismes de mise en œuvre du projet de renforcement de l’intégrité et de la lutte contre la corruption seront discutées et mises en place, lors d’une rencontre régionale qui se tiendra les 8 et 9 septembre courant à Tunis.
S’exprimant en marge des travaux de la 5ème Conférence Ministérielle du Réseau arabe pour l’intégrité et contre la corruption qui se tient à Tunis du 5 au 7 septembre courant, Alaoui Mdarhri kébir a souligné que ce projet qui s’étale sur une période de 3 ans, vise à appuyer les différentes parties intervenantes dans le domaine de la redevabilité publique, à coordonner les efforts afin de renforcer les acquis démocratiques et à restaurer la confiance des citoyens dans les institutions publiques.
Ciblant des secteurs qui font actuellement objet de réformes radicales et reposant sur une approche participative et inclusive, ce projet donnera lieu, a-t-il dit, à d’autres petits projets pilotes dans les domaines ayant trait à la sécurité, la douane, la santé et les municipalités, soulignant que les bonnes pratiques enregistrées seront adoptées dans les stratégies sectorielles.
Le responsable onusien a, par ailleurs, fait savoir que ce projet, démarrera parallèlement avec l’initiative « Police de proximité » qui ciblera six commissariats et qui reposera sur l’approche des droits de l’Homme et du respect de la loi.
Le projet de renforcement de l’intégrité et de la lutte contre la corruption, a-t-il encore souligné, ciblera 3 municipalités dans diverses régions dans l’objectif de les aider à développer leurs capacités, à élaborer des plans d’investissement et à créer des emplois.
Pour ce qui est de la douane, ce projet ciblera trois points de transit (maritime, terrestre et aérien) dont le poste frontalier de Ben Guerdane, les zones d’Acconage et de Manutention de l’Ariana et l’un des aéroports, a-t-il fait savoir.
Il s’agit, par ailleurs, d’instaurer la gouvernance dans le secteur de la santé à travers des interventions dans trois hôpitaux et de venir en appui à la société civile et aux médias, deux partenaires clés dans le domaine de la lutte contre la corruption.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,576SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles