AccueilMondeMort de Shireen Abu Akleh : L'armée israélienne n'exclut pas un tir...

Mort de Shireen Abu Akleh : L’armée israélienne n’exclut pas un tir de soldat

Si un soldat israélien avait tiré la balle ayant tué mi-mai la journaliste palestino-américaine Shireen Abu Akleh en Cisjordanie occupée, il ne serait pas coupable d’une « activité criminelle ». C’est l’un des enseignements de l’enquête préliminaire dévoilés lundi 23 mai par l’armée israélienne. Après avoir affirmé que la journaliste d’Al-Jazeera avait « probablement » succombé à un tir palestinien, Israël a annoncé ne pas écarter que la balle ait été tirée par ses soldats.

La journaliste portait un gilet pare-balles avec l’inscription « presse » et un casque de reportage, alors qu’elle se trouvait dans le camp de réfugiés palestiniens de Jénine. Lundi, l’avocate générale de l’armée, Yifat Tomer-Yerushalmi, a estimé que Shireen Abu Akleh ayant été tuée au milieu « d’une zone de combats intenses », « on ne peut pas soupçonner d’emblée une activité criminelle, en l’absence de preuves supplémentaires ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -