Tags Posts tagged with "abattoir municipal"

abattoir municipal

par -

Le ministre du commerce, Omar El Béhi, s’est rendu ce mercredi 12 septembre 2018 à Tozeur pour un événement qui fera date : L’inauguration d’un abattoir municipal qui a obtenu, enfin, l’agrément sanitaire, de la part des services du ministère de l’Agriculture (mai 2018), le tout premier dans le pays, le tout premier dans toute l’histoire du pays. Cela en dit long sur la situation de la Tunisie, et surtout sur le niveau des mentalités car il s’agit avant tout de cela et pas forcément une question de moyens. Les citoyens prompts à se moquer des nations du continent africain devraient méditer sur le sujet, des frères africains qui du reste ont fait de gros progrès en la matière, et sans le crier sur tous les toits. Le Rwanda, qui d’ailleurs s’est rapproché dernièrement de la Tunisie, en est un parfait exemple. Combien de scandales sanitaires, de catastrophes dirai-je, avant qu’on ait, à Tozeur, le tout premier abattoir municipal digne de ce nom. Quid de la capitale, où la démographie a explosé et où la consommation de viande a bondi en conséquence ? Pourquoi cette affaire prend autant de temps pour devenir la norme ? Qui met des grains de sable dans la machine ?

L’abattoir réalisé par l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) au profit de la municipalité de Tozeur, moyennant un coût de 3 millions de dinars (MD), a une capacité quotidienne de stockage de trois tonnes, et d’abattage de près de 60 têtes (moutons et chèvres), de 10 veaux et de 10 chameaux.
L’activité de l’abattoir entre en vigueur à partir d’aujourd’hui, en attendant le renforcement de certains équipements (réfrigérateurs, stockages) et l’achèvement du réseau de drainage des eaux usées et son raccordement à la station d’assainissement, étant donné qu’actuellement, les eaux usées sont colletées dans un puits. Comme quoi rien n’est simple, et cette affaire est loin d’être complètement bouclée…

Cet abattoir municipal est le plus grand au niveau régional (superficie et capacité de stockage) alors que les autres abattoirs municipaux à Nefta, Degach et Hammet El Jérid ne répondent pas aux conditions sanitaires, et les municipalités de Hazoua et Tamerza sont dépourvues d’abattoirs.
Béhi a indiqué dans une déclaration à la presse que l’abattoir de Tozeur répond aux normes sanitaires et contribue à la commercialisation de viandes saines et contrôlées.
Selon le ministre, des projets similaires sont attendus dans les autres gouvernorats afin d’améliorer la qualité des viandes commercialisées, précisant que les efforts sont concentrés sur la distribution des viandes saines au niveau du marché local, en attendant de penser ultérieurement, aux opportunités d’exportation, à partir de cet abattoir équipé d’une unité de conditionnement et d’exportation.

A rappeler que le ministère des Affaires locales et de l’Environnement a alloué une enveloppe additionnelle de 500 mille dinars au projet depuis décembre 2016 pour pallier aux défaillances relatives à l’aménagement interne, les bassins de lavage et la chaine d’abattage en vue de garantir la salubrité des viandes.

par -

Le gouverneur de Gabès, Mongi Thameur, s’est dit choqué, dimanche, lors d’une visite à l’abattoir municipal de Gabès, face aux dysfonctionnements relevés sur place.
Il a déploré l’existence des restes de cadavres d’animaux égorgés depuis un certain temps, une source de prolifération de mouches et de mauvaises odeurs.
Il a réprouvé le blocage de l’unité de traitement de l’abattoir et l’existence de flaques d’eau aux alentours du bâtiment, outre l’entrée de motocycles dans l’espace consacré à l’abattage des bêtes.
“C’est une situation inadmissible qui requiert une intervention immédiate”, a-t-il dit.
Le gouverneur de Gabès a convoqué tous les intervenants dont en premier lieu la municipalité de Gabès pour examiner les différents problèmes.
Il a été décidé, dans une première étape, de procéder au nettoyage des déchets se trouvant à l’intérieur de l’abattoir avant d’organiser, lundi, une campagne de propreté dans le bâtiment public pour l’évacuation de l’eau stagnante.

par -

Le gouverneur de la manouba, Ahmed Smaoui a décidé mercredi, la fermeture de l’abattoir municipal après avoir constaté des dépassements au niveau sanitaire et de l’environnement, lors d’une visite de travail, effectuée ce matin sur les lieux.
Lors de cette visite des infractions ont été constatées au niveau des conditions d’abattage et de transport de la viande, qui ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur.
Le gouverneur a décidé la fermeture provisoire de l’abattoir jusqu’à la réalisation des travaux de rénovation, d’asphaltage, de badigeonnage des murs afin qu’ils soient conformes aux normes de sécurité et de santé.
Les habitants de cette région avaient exprimé leur mécontentement face à la détérioration de la situation de l’abattoir et des mauvaises odeurs qui s’y dégagent appelant les services de la municipalité de la manouba à le fermer définitivement.
Le président de la délégation spéciale, Khaled Torjmene a déclaré à la correspondante de la TAP dans la région que cet abattoir a été fermé, avant la révolution pour des raisons sanitaires et environnementales et a été rouvert, par la suite. ” la municipalité est intervenue pour la réalisation d’opérations de réhabilitation et de nettoyage, et l’acquisition d’équipements sanitaires “a-t-il ajouté.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

La Commission alloue 7,2 millions d'euros supplémentaires pour renforcer sa réponse face au virus Ebola, qui n'est pas encore sous contrôle, en République démocratique...

Reseaux Sociaux

SPORT

A l’occasion de la demi-finale retour de la ligue des champions d’Afrique Espérance ST-Premeiro de Agosto, prévue mardi à 17h00 au stade olympique de...