Tags Posts tagged with "Abou Yadh, ,"

Abou Yadh, ,

par -

La 5e chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis, spécialisée dans les crimes terroristes, a examiné, vendredi, l’affaire de l’assassinat de l’ancien secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié, le martyr Chokri Belaïd.

Me Souhail Medimagh, membre du Collectif de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, a précisé, dans une déclaration à la TAP, que le Collectif a présenté quelques demandes appuyées par des rapports et des preuves mettant en avant l’état d’avancement de l’affaire.

Ces demandes ont concerné, essentiellement, une autorisation préalable pour adresser une correspondance à la direction régionale de la lutte contre le terrorisme relevant de la Garde nationale et lui demander de présenter des donnés sur la liste des agents ayant participé à l’opération sécuritaire anticipative de Oued Ellil (gouvernorat de Manouba) réalisé en octobre 2014.

Le Collectif a demandé, également, l’audition de ces agents, la présentation d’une liste précisant la nature des armes utilisés dans l’assaut, l’identification du responsable qui assuré le déroulement de l’opération et son audition ainsi que la partie qui a donné l’ordre pour mener l’opération en question.

“Le Collectif de défense a exigé également l’envoi d’une correspondance au ministère de l’Intérieur, pour que ce dernier transmette au tribunal une fiche de renseignement actualisé de l’accusé Seifallah Ben Hassine surnommé Abou Yadh (chef du groupe Ansar al-Charia interdit), mais aussi de l’opérateur de téléphonie mobile ” Tunisiana ” pour révéler toutes les communications téléphoniques reçues par Abou Yadh sur son téléphone portable durant la période allant du 24 septembre 2011 et le 25 mai 2015″, a ajouté Me Medimagh.
Le collectif de défense a demandé aussi l’ajout d’une copie légale du dossier de l’accusé Mustapha Kedher.

par -
Le leader d'Ansar Charia Abou Iyadh a critiqué sévèrement  

Le tribunal de Première Instance de Tunis a condamné à mort, par pendaison, le chef de l’organisation interdite Ansar Chariaâ, Seifallah Ben Hassine, alias Abou Iyadh, rapporte radio Kelma.

Le tribunal a également condamné à 36 ans de prison 31 éléments terroristes dont Abou Iyadh. 7 autres accusés ont écopé de 10 ans d’emprisonnement, indique la même source.

par -
Le directeur général de la sécurité publique

Le directeur général de la sécurité publique, Mustapha Ben Amor, a déclaré que le terroriste Kamel Ghadhgadhi a décidé d’assassiner Chokri Belaid après avoir entendu les propos de ce dernier sur un plateau télé concernant le hijab et certains prédicateurs venus du Golfe.

Selon lui, Gadhgadhi a été autorisé par Abou Yadh de liquider Belaid.

FOCUS 🔍

Dans le cadre de la stratégie nationale de « Décashing » et d’inclusion financière et faisant suite aux résultats positifs sur l’ensemble de ses tests techniques,...

Le meilleur des RS

Il y a quelques mois, le ministre des Affaires religieuses nous confiait son étonnement face à un citoyen venu lui annoncer son intention de...

INTERVIEW

Chaque été, les Tunisiens, dont les habitudes deviennent de plus en plus gourmandes en climatisation, renouent avec un pic de la consommation d’électricité dû...

AFRIQUE

L'activité portuaire de l'Algérie a enregistré une croissance de l'ordre de 7% durant le 1er trimestre 2019, en comparaison avec la même période de...

Reseaux Sociaux

SPORT

A un mois du début de la CAN, le 21 juin en Egypte, Asamoah Gyan, l'actuel capitaine du Ghana, a annoncé sa retraite internationale,...