Tags Posts tagged with "accidents de travail"

accidents de travail

par -

En Tunisie, les principales causes d’accident dans le secteur du bâtiment et des travaux publics sont la chute de hauteur, les accidents électriques et l’éboulement. Ces accidents touchent souvent de jeunes travailleurs dès les premières années de l’embauche. Ce secteur occupe toujours la première place des statistiques des accidents mortels au travail avec 30,4% en 2016, soit 28 morts du total des victimes des accidents de travail mortels. En l’absence d’un contrôle périodique des appareils et équipements utilisés dans les chantiers, les accidents de travail augmentent d’un jour à l’autre. A titre d’exemple, au niveau de l’échangeur X20-X2 d’Ennasr 2, relevant du gouvernorat de l’Ariana, Africanmanager a constaté que les maçons travaillaient jour et nuit dans de mauvaises conditions…

Les ouvriers de chantier n’ont aucun outil de protection contre les risques de chute de hauteur ou électrocution (des gants, chaussures de sécurité, casques, ceintures de maintien, dispositifs d’assurage pour les travaux en hauteur…), malgré le fait que les consignes de prévention contre tout danger sont bien en évidence partout sur le site !

Il est important d’adopter les bons comportements et de porter les équipements de protection individuelle et d’avoir en tête l’ensemble des risques inhérents à un chantier, pour être capable de les anticiper, de s’en protéger et de tendre vers le zéro accident.

Les règles à suivre sont la plupart du temps très simples : connaissance et respect des consignes, le contrôle des chantiers par des équipes relevant du ministère de l’Habitat. La généralisation de ces règles de base permettrait de réduire considérablement les accidents sur chantier.

On rappelle que l’échangeur à deux niveaux à l’intersection des routes X20 et X2 du gouvernorat de l’Ariana est composé notamment de deux nouveaux passages supérieurs adjacents (2 voies chacun, des passages longs de 100 mètres), d’un nouveau rond-point et de nouvelles bretelles. le but est de faciliter la circulation pour les automobilistes venant de l’Ariana-Tunis / Mnihla –Ariana/ Ariana-Mnihla/ Ennasr-Tunis/ Tunis-Ennasr/ Cité Al-Fawz1 vers Ennasr et l’Ariana.

par -

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Société régionale de transport à Jendouba a mis en circulation deux lignes de bus dédiées aux ouvrières agricoles. La première ligne relie la localité El Chorfa’’ à ‘’Souk Essebt’’, en passant par ‘’El Azima’’, de la délégation de Jendouba. La deuxième ligne dessert Mejez Echraf et Sidi Ali Jbini, à l’Imada d’Erroumani (délégation de Bousalem).

A cette occasion, le gouverneur de la région a indiqué dans une déclaration accordée aux médias que cette mesure vise à faire bénéficier aux ouvrières agricoles des meilleures conditions de transport. Et d’affirmer que le choix de la date du 8 mars se veut une reconnaissance de la femme, en général, et de la femme active, en particulier. Plusieurs femmes concernées ont salué le lancement de ces lignes dans des localités connues par la forte présence d’ouvrières agricoles, exprimant l’espoir que cette initiative ne soit pas provisoire.

Selon des statistiques officielles, les femmes tunisiennes rurales représentent 70% du total de la main-d’œuvre dans le secteur agricole. Ces dernières sont fortement exposées au danger des accidents de la route. La difficulté de se rendre au travail en parcourant entre 5 et 20 Km et le manque de contrôle sur les routes pour lutter contre le transport anarchique sont les principales raisons de la multiplication des accidents de la route dont la victime est la femme rurale marginalisée.

Une récente étude réalisée par le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance en partenariat avec l’ONU Femmes et le Haut-commissariat aux Droits de l’Homme a relevé que 48.9% des femmes interrogées travaillent sans contrat et que seulement 10.5% sont affiliées à la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

On rappelle que la ministre de la Femme, Naziha Laabidi, a récemment affirmé que son département est sérieusement préoccupé par la multiplication des accidents de la route causant des victimes parmi les ouvrières agricoles.

par -

Le nombre des accidents de travail mortels a atteint 98 accidents, à fin septembre 2016, marquant une baisse de 18,3%, par rapport à la même période de 2015, selon le directeur de la prévention des risques professionnels à la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), Rafik Dakhli.
Il a déclaré à l’agence TAP, que 63 accidents mortels ont été enregistrés en milieu du travail en raison notamment de la chute de personnes d’un lieu élevé, ce qui est le cas surtout des ouvriers des chantiers et de cas d’électrocution outre 35 accidents sur la route, au cours des 9 premiers mois de l’année écoulée.
Concernant les maladies professionnelles, elles ont aussi, enregistré une diminution de 9,7 pc pour atteindre un nombre de 1023 vers fin septembre 2016 contre 1133 au cours de la même période de 2015.
C’est dans la région de Sfax, qu’a été enregistré le plus grand nombre d’accidents de travail, soit 18 pc, suivie par les régions de Ben Arous (12 pc), Sousse (10 pc), Tunis (9,8 pc) et Monastir (9,2 pc).
Selon le responsable, le recul des accidents de travail revient au travail de terrain effectué par la CNAM , soulignant la réduction importante d’un taux de 25 pc, en 2016, des accidents dans les entreprises suivies annuellement.
D’un autre côté, près de 2300 visites de terrain aux institutions enregistrant le plus grand nombre des accidents du travail ont été effectuées, a-t-il ajouté. A ce propos, la CNAM a choisi une centaine d’entreprises pour appliquer, un programme qui s’étale tout au long de l’année, en vue de suivre les procédures préventives des accidents de travail.
En vue d’encourager les entreprises à investir dans les programmes de prévention et de sécurité au travail, la CNAM a fait bénéficier près de 50 entreprises d’une baisse dans leur contribution au régime régissant les accidents de travail et les maladies professionnelles et l’octroie des prêts d’une valeur de 480 mille dinars à 3 entreprises pour l’amélioration des conditions de travail des employés.
Selon Dakhli, la CNAM veillera à lutter contre la multiplication des accidents du travail dans le secteur de bâtiment qui enregistre le taux le plus élevé des accidents du travail en Tunisie, en organisant, en coordination avec le ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, une série de rencontres de formation au profit des ingénieurs relevant du département, tout au long du mois de mars prochain.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Imed Heni est un cadre de l’OACA. On ne mettra pas sa photo, pour ne pas utiliser celle du petit garçon qu’il affiche sur...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Dans le cadre du Sommet mondial de l'innovation pour la santé (WISH), le Fonds du Qatar pour le Développement (QFFD) signe son premier accord...

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 8e journée de la ligue 1 professionnelle de football, prévue les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 novembre à partir...