Tags Posts tagged with "accords de coopération"

accords de coopération

par -

Neuf protocoles et accords de coopération ont été signés, lundi 19 juin 2017, à Rabat, entre la Tunisie et le Maroc au terme de la 19e session de la Haute commission mixte tuniso-marocaine.
Signés par le chef du gouvernement Youssef Chahed et son homologue marocain, Saâdeddine El Othmani, ces accords portent sur la jeunesse, la formation professionnelle, l’emploi, l’investissement, l’exportation, la protection du consommateur et la métrologie juridique, scientifique et industrielle.
A l’ouverture des travaux, Youssef Chahed a réaffirmé la détermination de la Tunisie à insuffler un nouvel élan à la coopération tuniso-marocaine notamment à travers le renforcement de l’action commune, la promotion du partenariat bilatéral et la diversification de ses domaines.
Chahed a souligné que la réunion, à Rabat, de la 19e session de la Haute commission mixte tuniso-marocaine permettra, si besoin est, d’identifier les mécanismes nécessaires permettant d’élargir la coopération et d’aplanir les différentes difficultés rencontrées dans ce domaine.
Le chef du gouvernement a fait savoir qu’en dépit de l’évolution de la coopération entre les deux pays, le volume des échanges commerciaux demeure toujours en deçà des attentes. Il a formé l’espoir de voir les recommandations de la 19e session de la Haute commission mixte tuniso-marocaine contribuer au développement des échanges commerciaux notamment à la faveur des incitations offertes par l’accord de libre-échange signé, en 1999, entre les deux pays.
Chahed a également appelé à tirer profit des avantages de la grande Zone arabe de libre-échange (GZALE) et de l’accord d’Agadir.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a formé l’espoir de voir la 2e session du forum économique tuniso-marocain se réunir dans les plus brefs délais -(première session tenue à Tunis en 2014)- de manière à permettre aux investisseurs et hommes d’affaires des deux pays d’engager des partenariats agissants dans les domaines du commerce, de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie, de la santé, du tourisme et du secteur des services.
Sur un tout autre registre, Youssef Chahed a relevé que les développements survenus dans plusieurs pays arabes constituent une source de danger qui menace toute la région. Ce danger a-t-il dit nécessite l’intensification des efforts à l’échelle bilatérale, maghrébine, arabe, africaine et méditerranéenne et à l’échelle des différentes instances internationales.

Il a souligné l’impératif de parvenir, dans les plus brefs délais, à un règlement politique global de la crise libyenne en présence des différentes factions sans exclusion aucune pour préserver l’unité du pays et recouvrer sa paix et sa stabilité.
Abordant la situation en Syrie et au Yémen, le chef du gouvernement a insisté sur le besoin pressant d’une solution qui préserve le sang de ces peuples frères et les protège contre les affres de la guerre et le terrorisme.
De son côté, le chef du gouvernement marocain a qualifié ” d’excellentes ” les relations entre les deux pays et les deux peuples, soulignant le besoin de les développer davantage.
Il a rappelé le rôle assumé par la Tunisie en faveur de la réintégration du Maroc à l’Union africaine. ” La coopération est nécessaire pour des perspectives prometteuses de stabilité et de développement dans les deux pays “, a-t-il relevé.
Bien qu’elle soit bonnes, politiquement, les relations entre les deux pays nécessitent d’être consolidées au niveau économique, a préconisé le haut responsable marocain. Il a souligné le besoin d’envisager de nouvelles initiatives à même de renforcer la complémentarité économique entre les deux pays et à servir leurs intérêts réciproques.

par -

Deux accords de coopération ont été signés, jeudi 11 Mai 2017 à Bruxelles, en marge de la treizième session du Conseil d’Association entre l’Union européenne et la Tunisie, rapporte la TAP.

Signé par le ministre des Affaires Étrangères, Khemaïes Jhinaoui et le Commissaire européen à l’éducation, à la culture, au multilinguisme à la jeunesse et au sport, le premier accord porte sur la participation de la Tunisie au programme européen de soutien aux secteurs culturels et créatifs ” Europe Créative “.
Ce programme permettra aux acteurs culturels et audiovisuels tunisiens de renforcer la mise en réseau et la coopération avec leurs homologues de l’autre rive de la Méditerranée, explique-t-on dans la déclaration conjointe rendue publique à l’issue de la treizième session du Conseil d’Association UE-Tunisie.

Il contribuera aussi à renforcer le rôle d’intégration socio-économique de la culture et à rapprocher les sociétés européenne et tunisienne, ajoute-t-on.
Signé par Johannes Hahn, Commissaire responsable de la Politique Européenne de Voisinage et des négociations de l’élargissement, le deuxième accord, il prévoit un financement relatif à ” l’Initiative pilote pour le développement local intégré “.
Dotée de 60 millions d’euros, sous forme de don, cette initiative vise à soutenir les efforts du gouvernement tunisien dans le processus de décentralisation, afin de réduire les inégalités de développement entre les régions.

par -

Deux accords de coopération entre la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), l’Union tunisienne de l’industrie du commerce et de l’artisanat (UTICA) et la confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) ont été signés, lundi, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à l’occasion du Forum économique tuniso- ivoirien. Les deux accords signés, côté tunisien, par Kais Sellami, représentant de l’UTICA et Tarek Cherif, président de la CONECT et côté ivoirien par Alain Kouadio, président de la CGECI, ont pour objectifs de renforcer le partenariat entre les entreprises des deux pays et créer un conseil d’affaires mixte Tuniso- ivoirien.

Environ 80 hommes d’affaires tunisiens et 100 hommes d’affaires ivoiriens ont pris part au forum économique tuniso- ivoirien, auquel a assisté le chef du gouvernement, Habib Essid.

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan a déclaré à cette occasion, à la presse, que les échanges  commerciaux entre la Tunisie et la Côte d’ivoire ont augmenté de 92%, au cours du dernier quinquennat.

Il a exprimé le besoin de s’inspirer de l’expérience tunisienne, notamment, dans les domaines des technologies de l’information et de la communication (TIC), des banques, du tourisme, de bâtiment et de l’habitat.

“La coopération tuniso- ivoirienne est une ouverture sur la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ainsi que sur sur l’Union économique et monétaire ouest-africaine qui regroupe 51 Etats.

La présidente générale du Centre de promotion des exportations (CEPEX) Aziza Htira a rappelé, dans une déclaration aux journalistes, qu’environ 70 entreprises tunisiennes et ivoiriennes participent à ce forum.

Celles-ci opèrent dans 10 domaines, dont le bâtiment, les études, la santé, l’enseignement supérieur et le tourisme, précisant que le forum permet d’ouvrir les perspectives d’investissement et le climat des affaires dans les deux pays.

La Tunisie est très interessée par la Côte d’ivoire, pays au taux de croissance élevé et qui contitue un portail d’accès à un marché africain de plus 300 millions de consommateurs, a encore indiqué Htira.

De son côté, le directeur général de l’organisation de promotion des exportation en Côte d’ivoire, Guy M’Bengue a indiqué que les programmes de développement ivoiriens  s’appuient sur l’industrialisation. “Le choix de la Tunisie  est dicté par la compétitivité de son industrie de  transformation des produits à haute valeur ajoutée”, a fait valoir le responsable ivoirien.

TAP

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a déclaré ce vendredi que l’ouverture d’une enquête internationale sur les...

Reseaux Sociaux