Tags Posts tagged with "accueil"

accueil

par -

C’est la fin d’une époque en Allemagne. La chancelière Angela Merkel a finalement enterré sa politique d’asile très généreuse, bousculée par ses alliés très encombrants de la droite, qui menaçaient de faire exploser le gouvernement qu’elle a eu tant de mal à monter. Désormais on pourra, en toute légalité, fermer les portes aux migrants qui débarquent en Allemagne, sans ménagement, rapporte l’AFP. L’Italie, que cette ligne dure démange, notamment depuis l’arrivée de la droite extrême au pouvoir, doit jubiler…

Après des semaines de tensions dans sa coalition, Merkel n’a trouvé que ce moyen là pour sauver sa tête, et une carrière politique que beaucoup d’observateurs disent déjà sur le déclin. Reste maintenant à régler ses problèmes avec les autres pays européens et son voisin, l’Autriche. En effet l’accord signé par Merkel et ses alliés stipule que Berlin pourra renvoyer les demandeurs d’asile déjà recensés ailleurs dans l’UE vers le pays d’entrée, ou vers l’Autriche, ce que la coalition de l’extrême droite et des conservateurs voit d’un très mauvais oeil. Vienne a fortement réagi ce mardi 03 juillet 2018 : “A aucun moment nous n’avons été consultés“, a déclaré la patronne de la diplomatie autrichienne, Karin Kneissl. Le gouvernement autrichien organise déjà la résistance et se dit “prêt à prendre des mesures pour protéger” ses “frontières sud en particulier“, avec l’Italie et la Slovénie, pour réserver le même traitement aux migrants que l’Allemagne.

En dépit de ce virage qui nous éloigne définitivement de la parenthèse enchantée de 2015-2016, quand l’Allemagne avait absorbé 1,2 millions de réfugiés, Merkel n’est pas tirée d’affaire pour autant. Maintenant qu’elle a réussi à calmer ses alliés de droite, reste à faire avaler la pilule aux partenaires du centre-gauche. Et si elle échoue avec le parti social-démocrate (SPD), c’est reparti pour un tour dans la crise gouvernementale…

par -

A l’heure où la tempête Trump souffle la planète, avec sa cohorte de propos et décisions anti-immigration, le président grec, Prokopis Pavlopoulos, endosse volontiers le costume d’humaniste. Pourtant il aurait pu avoir le réflexe du bouclage des frontières grecques, vu les vagues de migrants qui submergent littéralement le pays notamment ces 5 dernières années, avec le conflit syrien.

Prokopis Pavlopoulos, qui s’est rendu dans une cité populaire où deux éléments armés de l’extrême droite avaient été arrêtés il y a 4 ans, au mois de février, a prononcé un vibrant discours en direction des enfants des réfugiés accueillis en Grèce, rapporte Huffington Post. Le président a déclaré ceci : “Vous êtes à présent une part de nous-mêmes et vous y resterez tant que l’horreur de la guerre vous gardera éloignés de votre patrie. Accompagné de vos petits camarades grecs, j’aimerais avoir la chance de pouvoir vous rendre visite un jour, quand la paix vous permettra de reconstruire votre patrie”.

Il a ajouté : “Les enfants sont le vecteur du dialogue entre les civilisations. Ce dialogue est le seul remède contre la guerre puisque la civilisation est inconcevable si l’Homme et la Paix ne constituent pas son socle. Dans ce pays qui vous accueille, une grande civilisation a vu le jour. Plus tard elle a eu la chance de constituer la base civilisationnelle de l’Europe et du Monde Occidental”. Des mots puissants qui devraient siffler dans les oreilles du président américain…

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT